Le -
modifié le -

George Michael : ces 7 tubes de Wham! qui ont fait de lui une star

Avant de devenir l'inoubliable interprète de "Freedom '90", "Faith" et "Careless Whisper", George Michael a fait pleuvoir les tubes avec son groupe pendant plus de cinq ans.

"Young Guns (Go For It!)"

"Young Guns (Go For It!)" n'est peut-être pas le tube le plus définitif de la discographie de Wham!, mais il s'agit sans conteste d'un des plus importants pour deux raisons. Tout d'abord parce qu'il s'agit du tout premier du groupe, sorti en octobre 1982. Ensuite parce que le deuxième single du duo formé par George Michael et Andrew Ridgeley après "Wham! Rap" est devenu un tube presque par hasard, sur un coup de pouce du destin. Ce coup de pouce est venu de la BBC et de son émission culte Top of the Pops qui, un soir de novembre, a fait appel au groupe pour remplacer au pied levé un autre groupe qui avait annulé à la dernière minute. Cette chanson à propos d'un ado inquiet de voir son meilleur ami tomber amoureux un peu trop vite de sa nouvelle conquête fut un carton immédiat auprès du public de l'émission, si bien que le titre se retrouva propulsé à la troisième place des ventes de singles dans les semaines suivantes.

"Wake Me up before You Go-Go"

Parler de Wham!, c'est aussi parler très rapidement de "Wake Me Up Before You Go-Go". Premier titre du groupe à atteindre la tête des charts aussi bien au Royaume-Uni qu'aux États-Unis, ce tube pop emblématique des années 1980, décennie de toutes les excentricités vestimentaires, a marqué une génération entière d'adolescent(e)s. Né d'une simple note qu'Andrew Ridgeley avait l'habitude de laisser à ses parents, ce titre hyper énergétique est devenu l'un des tubes de l'été 1984 et fait encore partie des tubes intemporels des années 1980. Il a même connu une seconde jeunesse depuis le début des années 2000 grâce à la comédie "Zoolander" avec Ben Stiller.

"Club Tropicana"

Sorti en préambule de leur premier album "Fantastic", "Club Tropicana" représentait à l'époque un tournant créatif pour Wham!, dont les premières chansons étaient le plus souvent engagées sur des questions sociales ou politiques. Ici, le duo se prête à une satire du monde de la fête et des vacances de luxe devenue célèbre notamment par son clip ensoleillé. Tourné au Pikes Hotel, il a contribué à faire de ce petit hôtel un des hauts lieux de la vie débridée d'Ibiza dans les années 1980 (Julio Iglesias, Freddie Mercury et Grace Jones en étaient des habitués). Le morceau, sorti en juillet 1983, se vend à plus de 200 000 exemplaires en Angleterre.

"Last Christmas"

Comme beaucoup de groupes anglo-saxons, Wham!, au cours de son existence, s’est prêté à l'exercice de la chanson de Noël. Sauf que le duo n'a pas fait les choses à moitié en signant l'une des plus grandes chansons pop de toutes les chansons de Noël avec ce "Last Christmas" devenu un incontournable des playlists de fêtes. La chanson était enregistrée pour la bonne cause, car les royalties de la chanson étaient reversées à la lutte contre la famine en Éthiopie. "Last Christmas"a été écrite par les deux hommes dans la chambre d'enfance de George Michael, lors d'une visite chez les parents de ce dernier. Ressortie et reprise d'innombrables fois (Ariana Grande, Taylor Swift, Dua Lipa, Carly Rae Jepsen...), elle a même fait l'objet d'une adaptation en français par Dalida sous le titre "Reviens-moi"!

"Everything She Wants"

Lorsque "Last Christmas" sortit en single en décembre 1984, la chanson attira évidemment l'intérêt des programmateurs de radio de par son thème. Mais sur le même single se trouvait une autre chanson devenue un classique de Wham!, "Everything She Wants". Enregistré entre Paris et Londres, le morceau connut un grand succès une fois l'hiver passé, la popularité du groupe ayant entre temps encore grandi grâce à la participation de George Michael au projet caritatif du Band Aid. "Everything She Wants" fut aussi pour beaucoup dans l'implantation du groupe aux États-Unis, où il se vendit à un demi-million d'exemplaires en mars 1984. Si lors de son passage en solo, George Michael tourna le dos à une grande partie de ses tubes de la période Wham!, "Everything She Wants" resta sa chanson préférée de cette époque et l'une des rares qu'il reprenait régulièrement en concert.

"Freedom"

Certes, quand on parle de "Freedom", on pense dans un premier temps à "Freedom '90", l'un des morceaux les plus célèbres de la carrière solo de George Michael. Mais si cette dernière porte une référence à l'année de sa sortie (1990), c'était à l'époque pour éviter la confusion avec l'autre "Freedom", l'un des plus grands succès de Wham!. Piste phare du deuxième album du groupe "Make It Big" avec "Wake Me up before You Go-Go", "Everything She Wants" et "Careless Whisper" (cas à part puisque seul George Michael est crédité sur le morceau), "Freedom" est le deuxième titre de Wham! à devenir numéro des ventes de singles dans son pays d'origine.

"I'm Your Man"

Au-delà d'être le dernier succès de Wham!, "I'm Your Man" est aussi le single de la transition pour George Michael, qui ne cachait plus depuis quelque temps ses envies de se lancer dans une carrière solo et de viser un nouveau public. Le jeune homme glabre, qui a fait craquer une génération de jeunes Britanniques, apparaît désormais barbu dans le clip du morceau, comme une sorte d'introduction au George Michael qui défraiera la chronique dans les années qui suivront. Initialement prévue pour être un single unique, la chanson apparaîtra finalement sur le troisième et dernier album du tandem, "The Final". Ce sera le troisième single de Wham! à atteindre la tête des ventes au Royaume-Uni.