Biographie James Morrison

Une enfance bercée par la musique

De son vrai nom James Catchpole, James Morrison voit le jour le 13 août 1984, à Rugby, en Angleterre. À seulement 13 ans, il s’initie à la guitare grâce à son oncle. Il découvre alors le blues, le folk, la country et la soul. Parmi ses grandes influences, on peut évoquer Stevie Wonder, Al Green, Van Morrison et Otis Redding. Il ne tarde pas à effectuer ses premières représentations dans des pubs locaux.

Il suit également des cours de musique au Treviglas Community College et se met à écrire ses propres textes. Il compose et réalise une première démo de "One Last Chance". Au cours des années 2000, il se produit régulièrement au Ryan’s Bar. Ce qui lui permet de se faire repérer par Kevin Andrews, un agent du label Polydor. Ce dernier lui propose de signer un contrat afin de lancer sa carrière.

 

Un début de carrière qui interpelle le public et le monde de la musique

En 2006, James Morrison sort trois singles, respectivement intitulés "You Give Me Something", "Wonderful World" et "The Pieces Don't Fit Anymore". Chacune de ces chansons est incluse dans son premier album studio : "Undiscovered". Pour la promotion de ce dernier, l’artiste effectue plusieurs apparitions télévisées, notamment pour les émissions "Jimmy Kimmel Live !" et "Today Show".

L’année suivante, James Morrison décroche le Brit Award dans la catégorie "meilleur artiste solo masculin britannique". Il est également l’une des têtes d’affiche du Forestry Commission's Forest Tour et participe à l’Acoustic Live & Loud KL '07. Toujours en 2007, il sort deux nouvelles chansons, "One Last Chance" et "Undiscovered", sous forme de singles.

 

La confirmation du succès sur la scène internationale

Au cours de l’année 2008, James Morrison collabore avec Nelly Furtado pour le titre "Broken Strings". Il enchaîne avec la sortie d’un second album studio, "Songs For You, Truths For Me", sur lequel figurent "You Make It Real" et "If You Don't Wanna Love Me". Il travaille avec Jason Mraz sur la chanson "Details in the Fabric", comprise dans l’album "We Sing. We Dance. We Steal Things.".

James Morrison sort trois nouveaux singles en 2009 : "Please Don't Stop the Rain", "Nothing Ever Hurt Like You" et "Get to You". Puis il écrit la chanson "Watch and Wait" pour le film "Men in the City", une comédie de Simon Verhoeven. Marco Carta le sollicite également pour le titre "Quello Che Dai". À l’occasion de l’événement "The King of Pop : One Year Later", il effectue une reprise de "Man in the Mirror" de Michael Jackson.

 

De nouvelles perspectives musicales pour James Morrison

En 2010, James Morrison participe au "Hard Rock Calling" où il côtoie Stevie Wonder, Jamiroquai et Corinne Bailey Rae. Herbie Hancock lui propose également d’intégrer "Imagine Project". Lors de sa prestation, il choisit de reprendre "A Change Is Gonna Gone" de Sam Cooke. Il prépare aussi son troisième album studio. Ce dernier s’intitule "The Awakening" et paraît l’année suivante.

Afin d’accompagner sa sortie, James Morrison enchaîne avec quatre nouveaux singles : "I Won’t Let You Go", "Slave to the Music", "One Life" et "Up" pour lequel il chante aux côtés de Jessie J. Les textes s’éloignent quelque peu des ballades romantiques de ses précédents albums. Il s’attarde, entre autres, sur la paternité, ses responsabilités et ses doutes. En parallèle de sa propre carrière musicale, il apporte sa contribution à l’album "Unbroken" de Demi Lovato.

 

Une carrière qui enchaîne les projets et les succès

À la fin de l’année 2015, James Morrison sort "Higher Than Here", son quatrième album studio. Il s’accompagne des singles "Demons", "Just Like a Child" et "Stay Like This". En 2017, il écrit la chanson "Meaning of Life" pour Kelly Clarkson. On le retrouve également aux côtés de Joss Stone pour "My Love Goes On". Quant aux singles "Power" et "So Beautiful", ils précèdent un cinquième effort en 2019 : "You're Stronger Than You Know". Il se produit alors en Europe, en Afrique du Sud et en Australie.

Pour James Morrison, 2021 est marquée par la sortie du titre "Who's Gonna Love Me Now ?". S’ensuivent en 2022 la chanson "Don’t Mess With Love" et un album de compilation, "Greatest Hits". À cette occasion, il effectue une nouvelle tournée mondiale. Au cours de cette dernière, il donne un concert au Trianon de Paris.

Albums

Vous pourriez aimer