Julien Clerc - Fou, peut-être ©NRJ

Julien Clerc

Né(e) le : 04/10/1947

Nom de naissance : Paul-Alain Leclerc

Pays de naissance : France

Genre musical : Chanson française , Pop rock , Variété française

Albums Julien Clerc - Toute sa discographie

Ils sont peu à pouvoir s'enorgueillir de la longévité d'une carrière équivalente à celle de Julien Clerc, qui, après vingt-cinq albums, symbolise encore plus que jamais la séduction à la française.

Une jeune icône romantique

La carrière de Julien Clerc commence par une rencontre , celle avec celui qui deviendra son parolier fétiche et lui fera chanter ses plus belles chansons d'amour : Étienne Roda-Gil. C'est lui qui compose les paroles de son premier album "Julien Clerc" en 1968, où se distinguent ses premiers tubes comme "La cavalerie" et "Ivanovitch". Dans la foulée de mai 68, les textes des chansons de Julien Clerc s'imprègnent de l'air du temps, romantique et contestataire, comme en témoigne la comédie musicale "Hair" dont il tient le rôle phare en 1970. Elle lui sert de tremplin médiatique, prélude à des années 70 où il devient l'un des chanteurs les plus populaires du pays, grâce à cinq albums enregistrés de 1971 à 1976 : "Ce n'est rien", "Liberté, Égalité, Fraternité... ou la Mort", "Julien", "Terre de France " et "No 7".

De chanteur de charme à chanteur à textes

La fin des années 70 est marquée par sa rupture créative avec Roda-Gil, et la volonté de changer un peu son image de chanteur pour jeunes femmes. Il rencontre alors son autre parolier fidèle, Jean-Loup Dabadie, qui signe notamment pour lui "Ma préférence" sur l'album "Jaloux", qui se vend à 400 000 exemplaires en 1978. Julien Clerc s'entoure au fil des années d'auteurs qui l'accompagneront toute la suite de sa carrière : Maxime Le Forestier, Luc Plamondon, mais aussi Serge Gainsbourg, Alex Baupain, ou encore Carla Bruni, qui compose pour lui la majorité des chansons de l'album "Si j'étais elle" en 2000. Il retrouvera même son ami Roda-Gil en 1992 pour l'un de ses plus grands succès, "Utile".