Sa biographie

Kadebostany est un groupe d'électro-pop avec des musiques de fanfare. Originaire de Suisse, il a connu le succès avec l'arrivée de la chanteuse Amina Cadelli.

Une vocation pour le mixage

C'est le Suisse Guillaume Bozonnet, alias Kadebostany, qui est à l'origine de la création du groupe. Enfant, il s'initie à la musique en visitant les studios des radios pirates en compagnie de son père, technicien audio. Fasciné par les platines et les tables de mixage, il décide très jeune de devenir DJ et musicien. Guillaume Bozonnet investit dans des claviers et des synthés vintage et passe le plus clair de son temps à composer ses propres sons. Il avoue même pouvoir rester plus de 15 heures devant sa table de mixage.

Les débuts de The National Fanfare of Kadebostany

En 2008, il crée le groupe The National Fanfare of Kadebostany. Qu'est-ce que Kadebostany ? Il s'agit d'un alter ego créé de toutes pièces par Guillaume Bozonnet. Peu à l'aise avec sa représentation en public, le jeune homme préfère s'inventer un alias qui symbolisera le groupe de musique. Ainsi, il devient le président autoproclamé du petit pays Kadebostany, situé quelque part entre la Suisse, l'Italie et la Turquie. L'artiste est produit par le français Ed Lyve, qui le présente à la chanteuse suisse Noga et aux musiciens de jazz Quartier Lointain. 

 

Kadebostany se fait connaître

Changement de cap en 2011 avec la formation d'un groupe de musique avec plus de membres. La chanteuse et parolière Amina Cadelli, le saxophoniste et bassiste Jaafar Aggiouri et les guitaristes et bassistes Jérôme Léonard et Jalil Perrenoud rejoignent l'aventure. Le groupe change de nom et devient plus simplement Kadebostany. C'est le véritable début du succès pour la formation électro-pop aux accents de fanfare. En 2011, Kadebostany joue au Paléo Festival Nyon, au Montreux Jazz Festival et au sous-sol de l'usine Tridel pour la Nuit des musées. 

 

Un 2e album et une série de concerts

Toujours en 2011, Kadebostany sort l'album "Songs from Kadebostany". Le groupe part en tournée pendant 4 ans et récolte un grand succès en Suisse, mais aussi en Russie, en Allemagne et en Turquie. En Grèce, il détrône même la chanteuse Rihanna dans les charts. En 2013, Kadebostany sort son deuxième album, "Pop Collection". L'année suivante, il inaugure en musique la salle Del Castillo sur les bords du lac Léman (Suisse) et se produit au Festival Balélec. Le groupe est nommé dans trois catégories aux Swiss Music Awards (meilleure performance en live, meilleur artiste de la région romande et Talent national).

 

Amina Cadelli quitte Kadebostany

Coup de théâtre en 2015 : la chanteuse Amina Cadelli décide de quitter le groupe pour cause de désaccords. Elle se lance en solo et prend le nom de Flèche Love. Kadebostany en prend un coup, alors même que son succès était de plus en plus prometteur. Le groupe ne se laisse toutefois pas abattre et remplace Amina Cadelli par la chanteuse, guitariste et bassiste russe Kristina. Kadebostany évolue beaucoup et accueille le batteur et percussionniste Marc Veuthey ainsi que le tromboniste Ross Butcher. La même année, le célèbre DJ The Avener remixe le titre "Castle in the Snow". 

 

"Monumental", le troisième album du groupe

En 2017, Kadebostany connaît un regain de popularité avec le très joli titre "Mind If I Stay". En 2018, le troisième album du groupe sort, "Monumental". En plus des mélodies électro-pop, les musiques prennent des accents de folk et de soul. Cet album se veut plus doux et plus orienté vers les Balkans que les précédents. Le titre "Save Me" s'accompagne d'un clip poétique tourné en noir et blanc. Dans la foulée, Kadebostany part en tournée.

Ses vidéos