Kesha ©Chérie FM

Biographie Kesha

Une mère qui lui a transmis sa passion

Kesha est née à Los Angeles, en Californie (États-Unis), d'une famille originaire d'Europe de l'Est (Allemagne, Hongrie et Pologne). Ses deux frères et elle grandissent élevés par leur mère, une autrice-compositrice nommée Pebe Sebert. En 1991, tous déménagent à Nashville, dans le Tennessee. Kesha aime suivre sa mère dans les studios d'enregistrement et nourrit peu à peu le rêve de faire le même métier qu'elle. Dès son adolescence, elle écrit ses propres chansons et se produit devant des particuliers, encouragée en cela par sa mère. Elle apparaît dans l'émission de téléréalité "The Simple Life" aux côtés de Paris Hilton. Très bonne élève, Kesha est reçue à l'Université Columbia. Cependant, elle fait la rencontre des producteurs Dr Luke et Max Martin, qui sont convaincus de son potentiel. Les deux hommes la convainquent de retourner vivre à Los Angeles et d'arrêter ses études pour se consacrer à la musique.

 

"Tik Tok", le grand succès de Kesha

En 2005, Kesha tente de percer dans le monde de la chanson tout en travaillant comme serveuse. Elle devient amie avec des stars comme Paris Hilton ou Katy Perry, qui la font jouer dans leurs clips, et co-écrit des titres pour The Veronicas et Britney Spears. En 2009, Kesha connaît le succès en participant au titre "Right Round" de Flo Rida. Très indépendante, la jeune femme ne souhaite pas apparaître dans le clip et choisit le nom de scène "Ke$ha", car elle refuse d'être exploitée par l'industrie de la musique. Elle signe ensuite avec RCA Records et sort un single qui aura une renommée mondiale : "Tik Tok". La chanson atteint le top des classements dans 12 pays, portée par le clip où Kesha apparaît en fêtarde rock et décomplexée.

 

"Die Young" fait le tour du monde

Produit par Dr Luke et Max Martin, l'album "Animal" sort l'année suivante. Les singles "Blah Blah Blah" avec 3OH!3 et "Your Love Is My Drug" sont très appréciés du public. En 2010, l'EP "Cannibal" est mis en avant par la chanson "We R Who We R". Deux ans plus tard, le succès de Kesha ne tarit pas avec la sortie de son second opus "Warrior". Le single "Die Young", ode à la jeunesse et à la liberté, fait encore une fois le tour du monde et se classe numéro 2 au Billboard Hot 100. Kesha interprète également un remix de "Crazy Kids" avec Will.i.am. La jeune femme séduit ses fans par son esprit audacieux et provocateur, mais aussi par le fait qu'elle déclare publiquement sa bisexualité.

 

Une période douloureuse

Kesha sort son autobiographie illustrée, nommée "My Crazy Beautiful Life". En 2013, elle chante avec Pitbull sur le titre "Timber" : le clip à l’ambiance western atteint un milliard de vues sur YouTube. Malheureusement, l'artiste traverse une passe très difficile et est hospitalisée pour des troubles alimentaires. La mère de Kesha dénonce son producteur Dr Luke, qui l'aurait poussée à perdre toujours plus de poids. En sortant de l'hôpital, la chanteuse entame un procès contre Dr Luke pour viol, harcèlement sexuel, agressions verbales et abus émotionnel. Elle le perd en 2016, faute de preuves.

 

Le grand retour de Kesha

Après une pause musicale, Kesha est de retour en 2017 avec l'album "Rainbow". La jeune femme a abandonné le “$” de son nom de scène. Son single "Praying" évoque le procès qu'elle a perdu et sa force de résilience. Après la sortie des chansons "Learn to Let Go" et "Woman", Kesha est nommée aux Grammy Awards pour son dernier album. Deux ans plus tard, elle dévoile la chanson "Raising Hell" en duo avec Big Freedia. Elle sort également son quatrième album studio, intitulé "High Road". C'est le grand retour de Kesha, qui triomphe sur scène lors des American Music Awards. Elle continue pourtant son combat contre Dr Luke, ce dernier lui intentant un procès pour diffamation.

Albums