Le -
modifié le

Lionel Richie : trois albums qui ont compté dans sa carrière

Lionel Richie a marqué les années 80 et 90 avec des titres aux mélodies et aux textes inoubliables. Voici trois albums qui ont forgé la carrière de l’artiste.

Lionel Richie © Mercury
« Natural High » (1978)
Pour Lionel Richie, tout débute avec le groupe de soul et de rhythm and blues, The Commodores, qu’il forme avec des amis de son campus en Alabama. Après la sortie de deux albums, « Machine Gun », puis « Caught In The Act », le groupe connaît le succès grâce à un 3e opus : « Natural High ». Il contient l’emblématique « Three Times A Lady », une composition de Lionel Richie. Le titre est le premier single des Commodores à atteindre le Top 100 des charts américains. En 2012, Lionel Richie rend hommage à la ville où tout a commencé, en sortant un album de reprises country de ses plus grands titres.

« Can’t Slow Down » (1983)
La carrière internationale de l’artiste décolle avec ce deuxième album solo. Il s’écoule à 14 millions d’exemplaires. Le succès ne s’arrête pas là puisque le disque remporte deux Grammy Awards en 1983 : meilleur album et meilleur producteur de l’année. L’opus comporte les hits « All Night Long », un morceau dansant, dont les sons s’inspirent de la musique des Caraïbes ou encore « Hello », une ballade savoureuse. 

« Dancing On The Ceiling » (1986)
Lionel Richie fait partie des artistes les plus en vogue des années 80 avec Michael Jackson. Pourtant, son troisième album solo n’obtient pas la même popularité que ses deux précédents opus. L’artiste parvient tout de même à faire de « Say You Say Me », issu de ce disque, un slow mondial utilisé au générique du film « White Nights ». Le tube obtient l’Oscar de la meilleure chanson originale en 1986.

Depuis, l’artiste a sorti plusieurs autres albums, dont « Tuskegee », le dernier en date. Juste avant celui-ci, il s’essayait à d’autres styles, pour l’opus « Just Go », en 2009, aux côtés de rappeurs comme Ne-Yo ou Akon.