Maître Gims
© Artiste MDD

Maître Gims

Gandhi Djuna

Né(e) le 6 mai 1986 (33 ans)

Sa biographie

Maître Gims est un célèbre chanteur et rappeur d’origine congolaise. Il a percé en faisant partie du groupe Sexion d’Assaut.

Une enfance difficile

Maître Gims (Ghandi Djuna) est né à Kinshasa, en République démocratique du Congo (ex-Zaïre). Son père, Djanana Djuna, est un musicien célèbre dans son pays. Il fait partie du groupe Viva la Musica de Papa Wemba. Lorsqu’il a 2 ans, ses parents émigrent en France et s’installent dans le IIIe arrondissement de Paris. Lui et ses 14 frères et sœurs vivent une enfance difficile en tant qu’étrangers clandestins. Le jeune garçon vit dans des familles d’accueil puis dans des squats jusqu’à l’âge de 18 ans. Maître Gims s’intéresse très tôt au rap et à la musique en général, tout comme ses frères Dadju, Bedjik, Xgangs et Djelass. Il suit des études de graphisme et de communication à Paris, mais garde toujours en tête l’idée de percer dans la chanson.

Révélé avec le groupe Sexion d’Assaut

En 2002, Maître Gims intègre le collectif Sexion d’Assaut, composé de Lefa, Barack Adama, Maska, Doomams, JR O Chrome, Black M et L.I.O Pétrodollars. Il prend son nom de scène en référence aux arts martiaux et aux films asiatiques qu’il adore. Sexion d’Assaut sort quelques titres qui plaisent au grand public, suivis de deux albums (« Le Renouveau » en 2008 et « L’Écrasement de tête » en 2009 chez Because Music). En 2010, Sexion d’Assaut signe chez Sony et sort l’album « L’Ecole des points vitaux ». Maître Gims s’y distingue en tant qu’auteur-compositeur-interprète. En 2012, l’album « L’Apogée » rencontre un grand succès avec des chansons comme « Balader », « Wati House » ou encore « Avant qu’elle parte ».

Les débuts en solo

Malgré le succès du groupe Sexion d’Assaut, Maître Gims n’oublie pas ses projets personnels. En 2012, il crée une BD en ligne nommée « Au cœur du vortex ». L’année d’après, il sort sa propre ligne de vêtements, Vortex Vx. Il se lance alors dans la musique en solo avec son premier album, « Subliminal ». Le titre « J’me tire » est un énorme succès, qui reste pendant un mois en tête des charts en France. Deux mois plus tard, Maître Gims fait de nouveau parler de lui avec « Bella », probablement l’un de ses titres les plus connus. Il réalise son premier concert à l’Olympia en mai 2013. Peu de temps après, il annonce vouloir faire une pause au sein du groupe Sexion d’Assaut. Maître Gims veut se recentrer sur ses quatre enfants qu’il ne voit pas souvent. Nés de 2008 à 2013, ils sont issus de son premier mariage au Maroc et de son deuxième mariage en France en 2005 avec Demdem.

Un succès qui ne se dément pas

Le duo « Game Over » avec Vitaa et la balade « Changer » assoient la popularité de Maître Gims. D’après Challenges, c’est le deuxième artiste français le mieux payé en 2013. En 2015, le rappeur sort un double album, « Mon cœur avait raison ». Le titre « Sapés comme jamais », en duo avec Niska, se classe numéro 1 des hits en France. La voix puissante de Maître Gims et son look reconnaissable (il n’enlève jamais ses lunettes noires) sont désormais très connus du grand public. Son style hip-hop mêlé de touches latino et dance séduit une large communauté.

Un nouvel album et un changement de nom

En 2016, Maître Gims quitte le label Wati-B et sort l’album « Ceinture noire » chez Play Two (TF1). Les titres « Marabout », « Le Pire » et « Caméléon » sont plébiscités. En 2018, le rappeur connaît un énorme succès en chantant avec Vianney sur « La Même ». Il écrit aussi un manga avec son frère Darcy, « Devil’s Relics » et revisite « Bella Ciao » avec Vitaa, Dadju et Slimane. En 2019, Maître Gims prépare un nouvel album qui doit s’appeler « Transcendance ». Il décide aussi de changer de nom pour le pseudonyme plus sobre de « Gims ».

Les dernières actus de Maître Gims

Ses vidéos