Biographie Nothing But Thieves

Un rock britannique particulièrement hypnotique

Originaire de Southend-on-Sea, dans le comté de l’Essex, le groupe Nothing But Thieves voit le jour en 2012. Il se compose de cinq membres, dont Conor Mason (au chant) et Joe Langridge-Brown (à la guitare), qui se connaissent depuis l’école. Par la suite, le duo est rejoint par le musicien Dominic Craik (guitare et piano), puis par Philip Blake à la basse et James Price à la batterie.

Dès 2013, ils sortent l’album EP "If You Don’t Believe, It Can’t Hurt You". Officiant dans le registre du rock alternatif, le groupe se distingue par un style proche de celui d’autres formations comme Muse, Civil Twilight ou encore The Neighbourhood.

 

Un album studio et des chansons qui augurent un succès durable

En 2014, Nothing But Thieves confirme son talent avec un deuxième album EP, "Graveyard Whistling", sur lequel figurent "Emergency" et "Itch". Ce dernier titre est d’ailleurs récompensé par Radio 1 avec le "Track of the Day", en 2015. La même année, ils sortent l’album EP "Ban All the Music", ainsi qu’un album studio éponyme. Leur chanson "Holding Out for a Hero" est en outre sélectionnée pour intégrer la bande originale de la saison 2 de la série "Vikings".

Profitant d’une notoriété grandissante, Nothing But Thieves se produit en première partie de concerts du groupe Awolnation et de l’artiste musical Gerard Way. D’autres personnalités de la musique les sollicitent lors de leurs tournées respectives. C’est notamment le cas de Muse, Arcade Fire et George Ezra. Ils participent à de nombreux festivals tels que Rock in Roma, Isle of Wight Festival et Reading & Leeds.

 

Un succès confirmé pour un groupe qui se fait une place sur la scène du rock alternatif

À l’issue d’une nouvelle tournée, Nothing But Thieves rejoint les studios pour enregistrer la chanson "Amsterdam". Sorti en 2017, ce titre figure sur leur deuxième album studio, "Broken Machine". Le disque comporte d’autres morceaux notables, comme "Live Like Animals", "Reset Me", "Sorry" et "Afterlife".

À la fin de l’année 2018, leur quatrième album EP paraît. Il s’intitule "What Did You Think When You Made Me This Way" et se compose de quatre titres. Parmi ceux-ci, on retrouve "Take This Lonely Heart" et "Gods". Quant au single "Crazy", il s’agit d’une chanson indépendante qui ne figure sur aucun album du groupe britannique.

 

Des projets musicaux qui s’enchaînent pour Nothing But Thieves

Au début des années 2020, Nothing But Thieves concrétise un troisième album studio, "Moral Panic", qui comprend onze chansons, dont les singles "Real Love Song", "Impossible", "Phobia" et "Is Everybody Going Crazy?". En 2021, "Moral Panic II" sort sous la forme d’un album EP. Le disque se distingue, entre autres titres, avec les chansons "Futureproof" et "Miracle, Baby".

En 2022, le titre "Life’s Coming in Slow" est sélectionné pour accompagner la bande-son du jeu vidéo "Gran Turismo 7". En 2023, Nothing But Thieves revient avec le single "Welcome to the DCC", également intégré à la playlist de leur quatrième album studio, "Dead Club City", qui sort durant l'été 2023.

Avec ce nouvel opus foisonnant, qui mélange de nombreux style musicaux et arrondit quelque peu les angles vifs du rock alternatif de leurs débuts, le groupe signe un nouveau succès en atteignant le sommet des charts au Royaume-Uni.

Actualités