Ray Dalton ©Artiste MDD

Biographie Ray Dalton

Ray Dalton est un chanteur américain spécialisé dans le gospel, le RnB, le hip-hop ainsi que la pop. Il s’est révélé au public avec des titres tels que "Can't Hold Us" et "Don't Worry".

Une passion pour la musique nourrie dès le plus jeune âge

Originaire de l’État de Washington, Ray Dalton naît le 10 mai 1991. Avec le soutien de son professeur de musique, il intègre la Seattle Children’s Choir dès l’âge de 6 ans. Sa passion pour la musique et le chant l’accompagne durant toute sa scolarité, y compris au lycée où il découvre ses principales influences. Parmi ses modèles, il ne cache pas son admiration pour Kanye West, Amy Winehouse, Fleetwood Mac ou encore Missy Elliott. Ces références éclectiques marquent d’emblée l’étendue de son répertoire. Pour autant, le jeune homme ne se destine pas immédiatement à une carrière de chanteur professionnel.

Jeu, set et match pour le futur prodige de la scène hip-hop US

Ray Dalton se passionne également pour le tennis. S’il se distingue en tant que joueur amateur, il décroche un poste de moniteur pour former de jeunes sportifs. En parallèle de son emploi, il travaille à ses premières compositions. Dès 2010, il effectue une première featuring, intitulé "Kingdom Come" avec Dyno Jamz pour son album éponyme. Il excelle alors dans un courant hip-hop mêlé de jazz-fusion.

L’année suivante, ce premier enregistrement lui permet de se faire repérer par le producteur Ryan Lewis. Ce dernier le contacte à partir de son compte Facebook. Après leur travail sur "Wings", notamment avec la participation de Macklemore, cette collaboration lui donne l’occasion de réaliser une nouvelle featuring déterminante pour sa carrière : "Can’t Hold Us".

Le succès incontesté de "Can’t Hold Us"

Respectivement rappeur et DJ, Macklemore et Ryan Lewis le sollicitent en 2011 pour le titre "Can’t Hold Us" que l’on retrouve sur l’album "The Heist". La chanson est un véritable succès et le propulse en tête des charts dans de nombreux pays. Il devient numéro des ventes aux États-Unis, en Australie et en Suède. Il occupe la deuxième marche du podium en Belgique. Tour à tour dans le top 3 et 4 des ventes, il se fait aussi un nom en France, au Danemark, ainsi qu’au Royaume-Uni.

À l’occasion d’une tournée en Nouvelle-Zélande, les trois artistes en profitent pour réaliser le clip. En 2013, "Can’t Hold Us" devient disque de platine aux États-Unis, décroche deux MTV Video Music Awards et obtient une nomination aux Grammy Awards. À la suite de cette notoriété fulgurante, il décide de quitter son poste de professeur de tennis pour se consacrer à plein temps à sa carrière de chanteur.

Une consécration qui l’amène à intégrer The Total Experience Gospel Choir of Seattle

S’ensuivent deux autres titres majeurs dans sa discographie : "Whisper" en collaboration avec Camila Recchio et, en 2012, "Need Your Love" avec Sol. Ray Dalton aime varier les registres, comme l’attestent les différents courants musicaux dans lesquels il excelle. Hip-hop, pop, RnB… Ses qualités de chanteur sont même appréciées dans le gospel.

À ce titre, le chanteur américain intègre The Total Experience Gospel Choir of Seattle, l’un des groupes mythiques de gospel, originaire de Seattle. En activité depuis 1973, la formation est connue pour ses prestations en live et à la télévision aux États-Unis, comme dans le reste du monde. On leur doit notamment "Seven Songs for America and One For The World" et "Highway to Heaven".

Débuts de sa carrière solo et poursuite de ses collaborations en parallèle

Entre-temps, Ray Dalton est parvenu à sortir un premier single solo en 2012, "So Emotional". La même année, l’artiste affirme travailler sur un projet intitulé "The Dalton Show". En 2014, le musicien et chanteur John Mark McMillan lui propose un duo sur "Visceral". Une chanson que l’on retrouve dans l’album "The Borderland Sessions". Un an plus tard, la composition norvégienne Madcon (Yosef Wolde-Mariam et Tshawe Baqwa) le sollicite pour participer à l’enregistrement du titre "Don’t Worry".

Un nouvel élan pour ses compositions en solo et la perspective d’un premier album…

L’année 2017 marque la sortie du second single solo de Ray Dalton. "If You Fall" confirme son talent et la richesse de son répertoire à travers un titre de trois minutes empreint de pop soul. Le 17 janvier 2020, Ray Dalton effectue un retour remarqué avec "In My Bones" dont la sortie peut laisser présager la gestation d’un premier album solo avec le label Epic.

 

"Don't Make Me Miss You", nouveau single

Après une pause musicale, Ray Dalton est de retour sur les ondes en janvier 2021 avec la chanson "Don't Make Me Miss You". La chanson est très bien accueillie par les fans, qui attendaient un nouveau titre depuis "In My Bones" l'an dernier. Dans ce nouveau titre, Ray Dalton évoque les relations amoureuses toxiques. "Don’t Make Me Miss You est une lettre d'amour à la personne dont on ne peut pas se passer, mais avec qui ça ne marchera jamais. J'ai tendance à toujours me mettre dans cette situation", a expliqué l'artiste.

Actualités