Biographie Snow Patrol

Différents noms de scène pour les débuts d’un groupe rock incontournable

Dans un premier temps, Snow Patrol se nomme Shrug. La formation voit le jour en 1994, sous l’impulsion de Gary Lightbody, Mark McClelland et Michael Morrison. S’ils sont d’origine nord-irlandaise, tous trois suivent leurs études à l’université de Dundee, en Écosse. En 1995, ils autoproduisent leur premier album EP, intitulé "The Yogurt vs. Yogurt Debate". L’année suivante, le groupe doit changer de nom pour des raisons de droits d’auteur. Les membres choisissent Polar Bear, mais celui-ci est également pris. Ils se baptisent alors Snow Patrol.

En 1997, ils concrétisent un second album EP : "Starfighter Pilot". Snow Patrol s’oriente vers les registres du rock indépendant et du rock alternatif, avec une touche d’électro aux accents mélancoliques. Afin d’accompagner la sortie de leur premier album studio, "Songs for Polarbears", le groupe sort plusieurs singles, en 1998. Parmi ceux-ci, on retrouve "Little Hide", "One Hundred Things You Should Have Done in Bed" et "Velocity Girl / Absolute Gravity".

 

Du rock à la power pop : une mutation synonyme de succès pour Snow Patrol

Au début des années 2000, Snow Patrol sort la chanson "Ask Me How I Am". Celle-ci fait partie intégrante de la playlist de leur second album studio, "When It’s All Over We Still Have to Clear Up", paru en 2001. Par la suite, une partie de la formation intègre le supergroupe The Reindeer Section où il côtoie des membres de Mogwai, Idlewild, sans oublier Belle & Sebastian. Dans le même intervalle de temps, on leur doit deux albums : "Y’All Get Scared Now, Ya Hear !" et "Son of Evil Reindeer".

Alors que Nathan Connolly rejoint Snow Patrol, la formation travaille à son 3e album studio, "Final Straw". En 2003 et 2004, plusieurs singles l’accompagnent, dont "Spitting Games", "Run" et "Chocolate". S’ensuit un nouvel album EP : "Sessions@AOL". Cette période marque véritablement l’ascension du groupe ; sur la scène britannique, comme dans le reste du monde. On distingue aussi une évolution dans leur style. Des intonations rock, la power pop s’impose progressivement.

 

Des efforts et une persévérance qui aboutissent à la reconnaissance internationale

À l’occasion du Vertigo Tour, Snow Patrol réalise les premières parties des concerts du groupe U2. En 2006, "Eyes Open" est leur 4e album studio. Sa sortie se fait en parallèle de celle de plusieurs singles. Parmi ceux-ci figurent "Chasing Cars", "Hands Open", "Shut Your Eyes" et "Set the Fire to the Third Bar". L’année suivante, le travail du groupe est récompensé par deux Meteor Music Awards, respectivement dans les catégories "meilleur album irlandais" et "meilleur groupe irlandais".

En 2007, la chanson "Signal Fire" est sélectionnée pour faire partie de la bande originale du film "Spider-Man 3" de Sam Raimi. Puis Snow Patrol compose et écrit de nouvelles chansons telles que "Take Back the City", "Crack the Shutters" et "If There's a Rocket Tie Me to It". Ces singles figurent également sur leur album studio "A Hundred Million Suns", sorti en 2008. L’année suivante, le groupe enchaîne avec un album de compilation "Up to Now", pour fêter leurs 15 années de carrière.

 

Quand Snow Patrol privilégie le pop rock pour toucher un plus large public

Pour Snow Patrol, la décennie 2010 s’amorce avec "Fallen Empires". Définitivement, le groupe délaisse son ancien style musical pour proposer un registre plus accessible, orienté vers le pop rock. Preuve en est avec des titres tels que "Called Out in the Dark", "This Isn't Everything You Are" et "New York". En 2013, la compilation "Greatest Hits" reprend les plus grands succès de la formation. Puis, cette dernière enregistre la chanson "I Won't Let You Go", intégrée à la bande originale du film "Divergente".

À partir de 2015, Snow Patrol entame une longue gestation quant à la production de leur 7e album studio. Après plusieurs reports, "Don’t Give In" est l’un des singles de "Wildness". Tous deux paraissent en 2018. S’ensuit "Reworked", nouvel album de compilation qui voit le jour en 2019. L’année suivante, le groupe collabore avec The Saturday Songwriters pour l’album EP "The Fired Sessions". Par la suite, le groupe britannique réduit son activité. Il faut attendre 2023 pour que la formation sorte les versions démos de "Chocolate" et "Spitting Games".

Actualités

Albums

Vous pourriez aimer