Biographie Superbus

Des premiers concerts qui interpellent les amateurs de rock

Fille de Chantal Lauby, Jennifer Ayache souhaite créer son propre groupe de musique, au terme d’un séjour de six mois aux États-Unis. À la fin des années 1990, elle fait la rencontre de Michel Giovannetti. Dans un premier temps, elle forme un duo avec le guitariste. Après une première incursion sur la scène parisienne, les deux artistes sont rejoints par François Even à la basse, Guillaume Rousé à la batterie et Patrice Focone à la guitare.

Jennifer Ayache choisit le nom de Superbus, référence latine à Tarquin le Superbe, dernier roi de Rome. En 2001, la formation assure la première partie de Weezer à l’Élysée Montmartre. D’emblée, le groupe se distingue par une identité visuelle forte et décalée, tandis que leurs prestations font autant montre de maîtrise technique que d’exubérance sur scène.

 

Un succès immédiat pour Superbus

Après leurs premières prestations sur scène, les membres de Superbus enregistrent une démo de "Tchi-Cum-Bah". Celle-ci retient l’attention du label Mercury Records. Après la signature d’un contrat, ils travaillent sur un premier album studio. Intitulé "Aéromusical", ce dernier paraît en 2002 et se compose d’une douzaine de titres, dont "Superstar", "Je reste encore" et "Into the Groove", reprise de la chanson de Madonna.

Par la suite, Superbus effectue la première partie des concerts de Stereophonics et de Sum 41. S’ensuit une tournée nationale, qui s’agrémente de quelques dates lors des événements et festivals de l’été. En 2004, un second album studio sort : "Pop’n’Gum". Après le rock français de leur précédente production, le groupe s’oriente vers le pop-rock. Preuve en est avec des titres tels que "Sunshine", "Radio Song" et "Petit détail".

 

Un style musical qui évolue au gré des albums et des chansons

En 2005, Superbus décroche le MTV Europe Music Award du meilleur groupe français, ainsi qu’un double disque d’or. Puis le batteur Guillaume Rousé quitte la formation. Greg Jacks le remplace. L’année suivante, l’album studio "Wow" paraît. On y distingue, entre autres, les influences du rock des années 1960, du disco et de la new wave. Parmi les chansons qui l’accompagnent, on retrouve "Le Rock à Billy", "Lola", "Travel the World" et "Butterfly".

Superbus signe un album spécial, "Super Acoustique", en 2008. S’ensuit le DVD "Live à Paris", ainsi que le single "Addictions". Ce dernier prépare la sortie de l’album studio "Lova Lova". Orienté vers la pop, l’album comporte douze titres principaux, comme "Nelly", "Apprends-moi" et "Just Like the Old Days". Fin 2009, le groupe propose une réédition avec une reprise de "Heart of Glass" de Blondie et une Bedroom Version de "Nelly".

 

Dix ans de carrière et différents projets musicaux en gestation

Au début des années 2010, Superbus fête son dixième anniversaire avec l’album de compilation "Happy BusDay : The Best of Superbus". Il comporte 18 titres, dont "Mes défauts", "Keyhole", "Eddy", "Téléphonie" et "Ça mousse". Jennifer Ayache lance ensuite un projet parallèle, "Wonderama", avec le single "Make the Rules". En 2011, elle compose aussi plusieurs chansons pour la comédie musicale "Dracula, l’amour plus fort que la mort".

En 2012, les membres de Superbus se réunissent à nouveau pour préparer la sortie de leur cinquième album studio, "Sunset". Plusieurs singles le précèdent, dont "All Alone", "À la chaîne", "Whisper" et "Smith’n’Wesson". Si les chansons sont enregistrées à Los Angeles, la promotion du disque s’effectue dans des planétariums français. Ce qui permet de profiter d’une interprétation acoustique.

 

Ambitions solos et nouveaux albums…

Jennifer Ayache tente une carrière solo avec l’album "+001", en 2014. À travers des titres tels que "Just in Time", "Animal" avec Mat Bastard et "Diabolo menthe", elle entremêle la pop à la musique urbaine. En 2015, Superbus participe à un album-hommage au groupe Téléphone avec la reprise d’"Un autre monde". Pour l’occasion, la chanson est rebaptisée "Ça, c’est vraiment nous".

L’année suivante, Superbus sort les singles "Strong & Beautiful" et "On the River". Ceux-ci figurent sur l’album studio "Sixtape". Sa playlist comporte d’autres titres notables, comme "4 Tourments", "The Lighter", "Jusqu’à la mer" et "Next Summer". À l’occasion de sa nouvelle tournée, entre 2016 et 2017, la formation se produit en Suisse, en Belgique et en France.

 

Le retour d’un groupe de référence en pop-rock

Il faut attendre 2020 pour que le groupe Superbus revienne sur le devant de la scène avec l’album EP "XX", une tournée qui lui est consacrée, sans oublier le single "Silencio". Cette décennie se ponctue aussi de chansons inédites telles que "High", "Hors jeu" et "La Patinoire". En octobre 2023, le single "Aseptisé" prépare la sortie d’un septième album studio pour 2024.

Albums