Teddy Swims ©Chérie FM

Biographie Teddy Swims

Entre sport, théâtre et musique : un artiste né

De son vrai nom Jaten Dimsdale, Teddy Swims naît le 25 septembre 1992 à Conyers, dans l’État de Géorgie (États-Unis). Issu d’une famille passionnée par le sport, il s’adonne au football américain dès l’âge de 10 ans. En parallèle de sa scolarité, il suit également des cours de théâtre musical et intègre la chorale de son lycée. Sur les planches, il participe à différentes pièces de Shakespeare, ainsi qu’au spectacle "Joseph and the Amazing Technicolor".

Teddy Swims envisage alors d’obtenir une bourse d’études pour décrocher un diplôme de comédien. De plus, il parfait ses techniques de chant à partir de vidéos sur Internet, notamment sur la plateforme YouTube. Il s’initie également à différents instruments de musique, dont le ukulélé et le piano. Grâce à son père, il découvre la soul, ainsi que les chansons de Stevie Wonder, Marvin Gaye et Al Green.

 

Un chanteur polyvalent qui s’essaye à de nombreux styles

À la fin des années 2010, Teddy Swims entame sa carrière musicale. De passage à Atlanta, il intègre différents groupes locaux, comme Eris et WildHeart. Il s’initie à des styles variés tels que le rock alternatif, le glam metal, la soul et le post-hardcore. Il rappe aussi aux côtés de son ami Addy Maxwell et fait la première partie des concerts de Tyler Carter.

En 2019, Teddy signe la reprise "Rock with You" de Michael Jackson. Il la poste sur sa chaîne YouTube. Cette dernière s’agrémente d’autres interprétations issues du répertoire de célèbres artistes. À titre d’exemple, on retrouve les chansons d’Amy Winehouse, Shania Twain, sans oublier Lewis Capaldi.

 

Un début de carrière qui multiplie les projets et les chansons

Toujours en 2019, Teddy Swims signe ses premiers singles, dont "Night Off" et "Rivers". Pour travailler à d’autres projets musicaux, il se rapproche du label Warner Records. Avec des chansons telles que "Blinding Lights", "Picky" ou "Broke", l’artiste américain fait montre d’un style polyvalent. En effet, son œuvre ne s’arrête pas à un registre particulier. Il se distingue dans la soul, la pop, le RnB ou encore la country.

En 2021, Teddy Swims enregistre de nombreux titres inédits. Parmi ceux-ci figurent "My Bad", "Bed on Fire", "Simple Things" et "Please Turn Green". On lui doit également un premier album EP intitulé "Unlearning". Quant à son album de Noël, "A Very Teddy Christmas", il renferme "Silent Night", "The Christmas Song" et "O Christmas Tree".

 

2022 : une année prolifique et un tournant pour Teddy Swims

Pour Teddy Swims, l’année 2022 marque la concrétisation de plusieurs collaborations. Aux côtés de Telykast, il signe "Loveless". Meghan Trainor le sollicite pour le single "Bad for Me". Quant à "Elephant in the Room", il s’agit d’une featuring avec Mitchell Tenpenny. Il participe aussi à la chanson "Better" de MK et Burns, sans oublier "All That Really Matters" d’Illenium.

En solo, Teddy Swims sort deux nouveaux albums EP, "Tough Love" et "Sleep is Exhausting". On lui doit également des singles inédits. Parmi ceux-ci figurent "Devil in a Dress", "Don’t Stop Believin’", "911" et "Dose". À l’occasion de la saison 14 de l’émission "America’s Got Talent", il est invité à chanter aux côtés du vainqueur, Kodi Lee.

 

"I've Tried Everything But Therapy (Part 1)": un premier album studio qui confirme son succès

Par la suite, Teddy Swims inaugure l’année 2023 avec "Face Myself", en duo avec Elley Duhé. S’ensuivent "Happy People" avec Jac Ross et X Ambassadors, "New Religion" avec le groupe All Time Now, sans oublier "Easy to Love" avec Matoma et Armin van Buuren. Il sort aussi les singles "Lose Control" et "What More Can I Say". Ces deux titres figurent sur le premier album studio de Teddy Swims. Sorti en septembre 2023, ce dernier s’intitule "I've Tried Everything But Therapy (Part 1)".

Actualités