Biographie Trinix

Deux passionnés de musique qui forment un duo notable dans la MAO

Groupe originaire de la région lyonnaise, Trinix naît de la passion musicale de Josh Chergui et de Lois Serre. Avant de collaborer, les deux artistes composent leurs propres créations et s’initient à différents instruments. On peut notamment évoquer la guitare, la batterie et le piano. Leur rencontre survient au cours de l’année 2008. Ils se découvrent un intérêt commun pour la musique assistée par ordinateur (ou MAO).

Dans une volonté de travailler sur des titres inédits, ils fondent Trinix en 2012. Patronyme qui naît de l’inspiration des deux artistes musicaux. Ceux-ci souhaitent marquer les esprits par un terme addictif et simple à retenir. En ce qui concerne leurs influences, on retrouve Stromae, Berlioz et DJ Snake. S’ils se spécialisent dans un style électro, ils apprécient aussi le hip-hop, dont on peut distinguer des rythmiques et des sonorités dans certaines de leurs chansons.

 

Trinix : un premier album studio qui se fait remarquer

Dans un premier temps, Trinix se lance dans des reprises, comme le remix de "Hello", une chanson signée Adèle. Par ailleurs, cette dernière retient l’attention de la maison de disques de la chanteuse. Le groupe décide ensuite de se focaliser sur des créations originales. Josh et Lois produisent alors leurs propres chansons avant de les publier sur les plateformes en ligne. Progressivement, la notoriété du duo lyonnais s’accroît, en particulier sur le Web.

En 2014, Trinix enregistre un premier album studio intitulé "Exit". Avec des titres tels que "The Bridge", "In This World" ou "Revolution", la formation confirme sa prédilection pour la musique électronique. Cependant, les Lyonnais aiment y insuffler des sonorités issues d’autres courants, comme la musique urbaine. Dans le même intervalle de temps, on leur doit aussi plusieurs singles indépendants, dont "The Machine", "I Don't F**k With You" et "Western".

 

Une inspiration musicale particulièrement prolifique

En parallèle de multiples prestations sur scène, comme à l’occasion du festival Garorock, Trinix s’attelle à des projets musicaux inédits. En 2015, le duo sort un nouvel album studio, "Own", ainsi que l’album EP "Alone". De nombreux singles se concrétisent également. Parmi ceux-ci figurent "Gotham", "Cantina", "Raining Day" et "No Sleep". Cela sans oublier les chansons "Cloud & Wind" et "I’m in Control".

Pour Trinix, 2016 marque aussi par la sortie d’un second album EP : "Shade". Ce dernier comporte cinq titres, comme "Seventies" et "Kupang". L’année suivante, le groupe récidive avec un troisième extended plays, "Hide", ainsi qu’un projet collaboratif notable avec Hannah Young. Il s’agit de la version acoustique de la chanson "Ocean Hill". Ils signent également les singles "Blind Love" et "Midnight".

 

De nouvelles perspectives de carrière pour Trinix

Au cours de l’année 2018, Trinix enregistre "Mayday", un troisième album studio qui comprend plusieurs collaborations. "Mozenda" avec Sibel, "On My Mind" avec Éric Lumière, "Otherside" avec Opé Smith, sans oublier "Jet Plane" avec Thallie. Grâce à une production sous le label de Sony Music, le disque rencontre un véritable succès à l’échelle internationale. Puis, la fin des années 2010 marque leur travail sur la chanson "Rodeo" et ses nombreux remix.

La décennie suivante s’inaugure avec les singles "Find Me", "Good Idea" et "Anytime". Trinix se trouve aussi aux côtés de Holly Henry pour "Sweet Dreams" et de Personne pour "Je m’en fous". S’ensuivent "Under the Sea" avec Ian Urbina et "Replay" avec Moze. En 2021, le groupe lyonnais sort "Altitude", leur quatrième album studio. Sa tracklist se compose, entre autres, de "Little Bit" avec Tom Felton, "Waffle" avec Memphis Blood et "From the Sky".

 

Trinix : un nom devenu incontournable sur la scène de la musique électronique

Alors qu’ils entament une tournée en France, les membres de Trinix poursuivent leur carrière avec des créations inédites, dont certaines paraissent en autoproduction. En 2022, on peut évoquer les chansons "Hold On", "Dernière danse", "5th Avenue", ainsi que "Sunset Memories". Il collabore aussi avec Dominic Neill sur "Now or Never" et Rushawn sur "It’s a Beautiful Day". Cela sans oublier la chanson "Sewing".

En 2023, Trinix travaille sur différentes reprises, comme "Tainted Love" avec Queen D, "La Bohème" avec Solann ou "The Magic Key" avec One-T. Lors de la période estivale, ils signent le single "Locked Up" avec Akon et Steve Aoki. S’ensuit la chanson "Born to Dance", en novembre 2023. Quant à l’année 2024, on retrouve le duo lyonnais aux côtés d’Aya Nakamura et de Corneille pour le titre "Avec Classe".