Le -
modifié le

Whitney Houston : une artiste au destin tragique

Surnommée « The Voice », Whitney Houston aura marqué le monde de la musique par ses tubes et sa voix exceptionnelle.

Whitney Houston est âgée de 48 ans, lorsqu’elle meurt des suites d’une crise cardiaque, le 11 février 2012 à Los Angeles. Fille d’une grande chanteuse de soul et de gospel et filleule de la diva Aretha Franklin, la star baigne dès son plus jeune âge dans la musique.

Née le 9 août 1963 à Newark, dans le New Jersey, Whitney Houston cartonne dans les années 80 avec un 1er album : « Whitney Houston », vendu à 25 millions d’exemplaires. Dans les années 90, l’artiste enchaîne les tubes : « I‘m Every Woman », « I Will Always Love You ». Ce dernier titre est la B.O du film « Bodyguard », dans lequel elle fait ses premiers pas d’actrice en 1992. Plus tard, Whitney a du mal à gérer son succès, la relation tumultueuse avec son mari Bobby Brown fait la une des médias… Retour sur le destin tragique de la diva.

Whitney Houston, à la Wembley Arena de Londres en 1988

Au milieu des années 80, la star découverte par la maison de disques Arista rencontre le succès. Ses chansons passent dans toutes les radios et monopolisent les premières places des charts internationaux. La première tournée majeure de la star, en 1987, est intitulée « Moment Of Truth » et a lieu. Whitney enchaîne les dates de concert, à travers les Etats-Unis pendant tout l’été, puis en Europe, au printemps 1988. En France, elle donne un concert unique qui s’est tenu le 18 mai à Paris-Bercy. L’interprète de « I Have Nothing » devient la première chanteuse à être 7 fois consécutives en tête des charts américains, battant deux groupes mythiques : les Beatles et les Bee Gees.
Whitney Houston, à la Wembley Arena de Londres en 1988 © Abaca
Whitney Houston et Bobby Brown, lors de la première du film « Bodyguard », en novembre 1992

L’artiste, dont l’album « The Bodyguard : Original Soundtrack album » caracole en tête des ventes, se marie en 1992 avec Bobby Brown. Ce rappeur et producteur américain est le père de son unique enfant : Bobbi Kristina. La descente aux enfers de Whitney Houston débute pendant ce mariage, qui a duré 14 ans. Les proches de la chanteuse accusent Bobby Brown de l’avoir initiée à la drogue et de l’avoir violentée.
Whitney Houston et Bobby Brown, lors de la première du film « Bodyguard », en novembre 1992 © Abaca
Whitney à la cérémonie des Grammy Awards en 2000

Le 23 février, la chanteuse est récompensée par le Grammy Award de la meilleure performance vocale R&B, pour le titre « It’s Not Right, But It’s Ok ». L’année coïncide avec la sortie du « Greatest Hits qui commémore 15 années de collaboration entre Whitney et son label Arista. Le disque comporte entre autres, les plus célèbres duos de la carrière de la chanteuse, enregistrés avec George Michael ou encore Enrique Iglesias.
Whitney à la cérémonie des Grammy Awards en 2000 © Abaca
La star de la pop en Allemagne, en 2004

Le 9 juin 2004, l’artiste reçoit un trophée d’honneur, le Women’s World Award, pour l’ensemble de sa carrière et son apport à la musique.
La star de la pop en Allemagne, en 2004 © Abaca
Whitney et sa fille Bobbi Kristina, en 2011

Les deux femmes sont très complices. Bobbi est très tôt exposée sous les feux des projecteurs. Née le 4 mars 1993, la jeune femme connaîtra le même destin que sa mère. Elle décède le 26 juillet 2015 après 6 mois passés dans le coma suite à une overdose.
Whitney et sa fille Bobbi Kristina, en 2011 © Abaca
Whitney en portrait géant, lors d’un concert hommage à Los Angeles, le 11 octobre 2012

Whitney, la diva de la pop internationale est décédée le 11 février 2012, la veille de la cérémonie des Grammy Awards. La chanteuse a vendu pas moins de 170 millions de disques dans le monde et a été couronnée par 6 Grammy et 22 American Music Awards.
Whitney en portrait géant, lors d’un concert hommage à Los Angeles, le 11 octobre 2012 © Abaca