Le -
modifié le -

Whitney Houston, une star en or mais fragile

Adulée dans le monde, Whitney Houston a vu sa vie rythmée par les succès et les crises personnelles. Une vie tumultueuse, terminée trop vite.

L’histoire de Whitney Houston est presque banale dans le monde de la musique. Petit fille venue de nulle part mais dotée d’une voix d’or, elle connaît le succès, les albums qui s’arrachent et les pluies de récompenses. Puis le vide, les singles qui ne décollent plus, les séances de rehab à répétition et une mort bien trop jeune, à 48 ans.

Une voix faite pour la musique


Whitney Houston
nait le 9 août 1963, à Newark, dans le New Jersey. Sa mère est une célèbre choriste, et c’est tout naturellement que la petite fille grandit dans un univers musical, fait des plus grands standards du gospel et de la soul. Très vite, elle chante dans des églises baptistes de son quartier, avant de devenir choriste de Jermaine Jackson à tout juste 15 ans.

La carrière de Whitney Houston décolle véritablement alors qu’elle a 20 ans, et qu’elle signe un contrat avec Clive Davis. Le premier album Whitney Houston est le premier succès de la diva : trois single qui se classent numéro 1 des ventes, pas mal pour une débutante. Le deuxième album, Whitney, qui vient deux plus tard, suit le même chemin.

Bodyguard, le début d'un mythe

Il y a des dates qui changent le cours d’une vie. Le 25 novembre 1992, le film Bodyguard sort sur les écrans. Whitney Houston y tient son premier rôle au cinéma, et interprète la bande-originale.

On ne parle plus ici de succès, mais d'un véritable raz-de-marée. I Will Always Love You, le titre phare du film, s’empare de la tête des charts du monde entier. Bien plus qu’un tube, il représente pour toute une génération la chanson phare de leur adolescence, celle que l’on n'oubliera jamais. Avec ce titre, Whitney Houston passe du statut de diva à celui d’icône.

Une carrière au cinéma

Après cette tornade médiatique, Whitney Houston privilégie pendant quelques années le cinéma. Elle joue ainsi dans Où sont les hommes ? ou La Femme du pasteur. Ses tubes ne sont que des one-shot, comme le duo avec Mariah Carey When You Believe, pour la bande-originale du Prince d’Egypte.

Un retour soul

La diva préfère attendre huit ans avant de sortir un album. C’est ainsi que paraît en 1998 My Love Is Your Love, le huitième album de Whitney Houston. Autour de Wyclef Jean, Missy Elliott ou Stevie Wonder, la chanteuse produit un opus aux sonorités urbaines, R’n’B et soul.

Loin de déstabiliser son public, la star le conquiert à nouveau, et le disque s’arrache à 12 millions d’exemplaires.

Descente aux enfers

Mais la roue tourne vite dans le monde de la musique. Le sixième album de Whtiney Houston, One Wish: The Holiday Album, sorti en 2003, ne rencontre pas le succès escompté. La star réagit d’une façon tristement banale, en sombrant dans la drogue et l’alcool

Désormais, la diva ne fait plus la une des magazines que pour ses frasques privées. Son mari Bobby Brown ne fait que l’entraîner dans ses démons. La star est arrêtée pour possession de drogues, cumule plus d’un million de dollars de dettes, et sa fille Bobbi Christina tente de se suicider à coup de couteau en 2008, alors qu’elle a 15 ans.

Un retour trop court

C’est peut-être le drame de trop pour Whtiney Houston, qui décide de se reprendre en main. Elle divorce du très néfaste Bobby Brown et entre en cure de désintoxication.

La star se remet même à la musique. Et ça marche. I Look To You, son dernier album, sort en 2009. La voix est éraillée par les excès, mais l’émotion est intacte. Et le public répond présent, l’opus se classe numéro 1 des ventes, c’est un succès.

Malheureusement, cela ne durera pas bien longtemps. Whtiney Houston n’a plus son timbre d’autrefois. Sur scène, elle massacre I Will Always Love You, son tube de toujours. Ses fans, qui l’avaient adulée dans les années 1990, la raillent désormais sur Internet.

Une mort précoce

La star décide pourtant de revenir au cinéma, après 15 ans d’absence. Ce sera son dernier projet. Elle tourne ainsi en octobre 2011 le film Sparkle, sur l’ascension des sœurs Williams, stars de la soul dans les années 1950.

Whitney Houston
ne verra jamais le résultat sur grand écran. Le 11 février 2012, elle décède d’une overdose de médicaments, dans un hôtel de Beverly Hills.  Elle avait 48 ans.

En 25 ans de scène, Whitney Houston a aligné 26 American Music Awards et six Grammys Awards. Elle  a ainsi écoulé plus de 170 millions d'albums.

Amélie BERTRAND