Aaliyah ©Chérie FM

Aaliyah

Né(e) le : 16/01/1979

Décédé(e) le : 25/08/2001

Nom de naissance : Aaliyah Dana Haughton

Pays de naissance : États-Unis

Genre musical : Soul

Biographie Aaliyah

Aaliyah : une carrière musicale et un talent précoce

De son nom complet Aaliyah Dana Haughton, Aaliyah voit le jour le 16 janvier 1979, à New York, plus précisément au cœur du quartier de Brooklyn. Elle passe son enfance à Détroit. Ses parents lui inculquent une éducation catholique. Elle reçoit également le soutien de ses proches lorsqu’elle souhaite se lancer dans la musique. Parmi ses principales influences, elle évoque Whitney Houston. En 1989, elle participe au show télévisé "Star Search" où elle interprète la chanson "My Funny Valentine". À la suite de cette première expérience, elle se produit à Las Vegas, en compagnie de Gladys Knight, sa tante. En parallèle, Aaliyah intègre la Detroit High School for the Fine and Performing Arts.

 

1994 : l’année de la révélation pour Aaliyah

À seulement 12 ans, Aaliyah signe son premier contrat avec un label. Trois ans plus tard, elle lance sa carrière grâce à la présence de R. Kelly à ses côtés. En 1994, ses premiers singles paraissent : "Back and Forth", "At Your Best (You Are Love)" et "Age Ain't Nothing but a Number". Ce dernier est également le titre de son premier album studio. Aux États-Unis, comme à l’étranger, le succès est immédiat pour la jeune chanteuse. L’une de ses chansons, "The Thing I Like", figure aussi sur la bande originale du long-métrage "A Low Down Dirty Shame", une comédie d’action signée Keenen Ivory Wayans.

 

Un succès international qui se confirme et ne se dément pas

Après un séjour en Europe, Aaliyah se rapproche du label Atlantic Records pour signer son second album studio. "One in a Million" sort en 1996. La chanteuse confirme sa prédilection pour la pop, le RnB et le hip-hop. Ce second disque se ponctue également d’influences soul. Elle collabore alors avec Missy Elliott sur la chanson "Beats 4 da Streets" et Treach pour "A Girl Like You". Ce deuxième album s’accompagne de plusieurs singles, dont "The One I Gave My Heart To", "Hot Like Fire" et "Got to Give It Up". En tant que guest-star, elle effectue une brève apparition dans la série "New York Undercover". Elle y joue son propre rôle. En 1997, Aaliyah participe à la bande originale du film d’animation "Anastasia" avec le titre "Journey to the Past".

 

Des collaborations notables et une parenthèse cinématographique

À la fin des années 1990, Aaliyah concrétise plusieurs projets collaboratifs. Elle retrouve Missy Elliott pour "John Blaze" et "Stickin' Chickens", puis travaille avec Nas sur "You Won't See Me Tonight". On lui doit aussi la chanson "One Man Woman" avec Playa. En 2000, Aaliyah se lance dans une carrière d’actrice. Elle rejoint Jet Li en tête d’affiche du film d’action "Roméo doit mourir". L’artiste participe également à la bande originale de ce long-métrage avec les singles "Try Again", "I Don’t Wanna" et "Come Back in One Piece". Ce dernier titre lui permet de chanter aux côtés du rappeur DMX.

 

Une consécration qui aboutit à un destin tragique

Sobrement intitulé "Aaliyah", le troisième album studio d’Aaliyah paraît en 2001. Exception faite de ses featurings avec Timbaland pour "We Need a Resolution" et "Loose Rap" avec Static de Playa, ce disque se ponctue de titres chantés en solo. L’enregistrement a nécessité trois années de gestation. Plusieurs singles sortent également, dont "I Care 4 U" et "Rock the Boat". Pour ce dernier, Aaliyah part aux Bahamas afin d’y tourner le clip vidéo. À l’issue du tournage, elle se rend à l’aéroport de Marsh Harbour pour rallier l’État de Floride. Le 25 août 2001, son avion se crashe juste après le décollage. Elle meurt dans l’accident, à l’âge de 22 ans.

 

Une influence qui se perpétue et s’entretient auprès de nombreux artistes

À la suite des funérailles d’Aaliyah, l’album de compilation "I Care 4 U" sort à titre posthume en 2002. La même année, elle apparaît aussi dans le film fantastique "La Reine des damnés", où elle tient le rôle-titre. Entre temps, la production de "Matrix" doit lui trouver une remplaçante pour le tournage du second et du troisième volet. Les premières scènes qu’elle a tournées ne sont pas conservées. Au cours des années suivantes, Aaliyah a fait l’objet de nombreux hommages dans le domaine de la chanson. On peut notamment s’attarder sur DMX, Missy Elliott, Soprano, Beyoncé ou encore Ninho qui évoquent la chanteuse et son influence dans le monde de la musique.

Albums