Barry White ©Mercury Records

Barry White

Né(e) le : 12/09/1944

Nom de naissance : Eugene Carter Barrence

Pays de naissance : États-Unis

Genre musical : Soul

Biographie Barry White

Plus qu'une grande figure de la musique noire américaine, Barry White demeure associé au disco et à la soul musique. En trente ans de carrière, ce compositeur et parolier, à la voix de bAryton, est passé à la postérité.

C'est dans la production que Barry White effectue ses premiers pas. Il veille aux destinées de Love unlimited, un trio vocal, exclusivement composé de femmes : Glodean James, qui deviendra sa femme, Linda James et Diane Taylor. Il compose pour le groupe le titre " Walkin' in the rain ".

Leur album " From a girl's point of view we give to you ", qui sort en 1972, se vend à un milLion d'exemplAIRes.

Fort de son expérience de producteur et poussé par l'agent artistique, Larry Nunes, celui qui se fait alors appelé White Head enregistre " I've got so much to give " en 1973, suivi par " I'm gonna love you just a little more baby ". Sa voix grave et susurrante résonne en haut des classements.

Il enchaîne avec " Never, never gonna give ya up " et " Love's theme ", un titre instrumental enregistré un an plus tard avec les quarante musiciens du Love Unlimited Orchestra, qui accompagne désormais le trio du même nom.


" You're the first, the last, my everthing "

1974 est décidément une année particulièrement prolifique pour le chanteur qui sort " You're the first, the last, my everthing " et " Let the music play ", deux ans plus tard. Deux énormes succès. En 1978, Barry White reprend le grand standard de Billy Joel " Just the way you are ". Parmi les musiciens qui l'accompagne désormais, Ray Parker Jr, Nathan East, ou encore Dean Parks.

A la fin de la décennie et au début des années 80, le chanteur, qui doit fAIRe face à la vague disco, est en perte de vitesse. Il décide alors d'enregistrer avec son épouse, Glodean White et c'est avec " Sho'You right " qu'il renoue avec les succès.
Si bien qu'en 1989, il chante avec Quincy Jones, James Ingram et El De Barge " The secret garden ". C'est également cet album au titre évocateur, " The man is back ". Dix ans plus tard, son disque " Staying power " réunit plusieurs duos, dont ceux avec Chaka Khan et Lisa Stansfield.

Début 2000, ses problèmes cardiaques l'obligent à réduire son activité. Fin 2002, victime de problèmes sanguins et malade des reins, il est placé sous dialyse. Barry White s'éteint le 4 juillet 2003.

Quatre ans après sa disparition, un premier live, enregistré en 1999 en Californie, " An evening with Barry White ", sort.

Albums