Le -
modifié le -

Coldplay : ces artistes qui ont influencé l'album "Viva la Vida"

"Viva la Vida" est un album riche en références et inspiré par de nombreux artistes. Musiciens, peintres ou même écrivains, qui sont les muses de Coldplay ?

Coldplay : ces artistes qui ont influencé l'album "Viva la Vida" © Artiste MDD

Eugène Delacroix pour la pochette

Sorti le 12 juin 2008, "Viva la Vida or Death and All His Friends" est le 4e album de Coldplay. Un opus qui contraste avec les trois précédents notamment par ses sources d’inspiration surprenantes, à commencer par le choix de la pochette. En effet, le groupe anglais a repris un célèbre tableau d’Eugène Delacroix, intitulé "La Liberté guidant le peuple". Le peintre français a réalisé cette œuvre en 1830 en référence à la révolution des Trois Glorieuses, qui venait d’avoir lieu en France en juillet de la même année. Ce tableau emblématique, allégorie de la liberté, a inspiré Coldplay et ses graphistes, Simon Golfon et Mark Tappin, qui ne se sont pas contentés de le laisser tel quel. Ils l’ont réinterprété en y peignant grossièrement en blanc le titre "Viva la Vida", éclaboussant ainsi toute la toile. Une illustration qui n’a pas été choisie par hasard, puisque l’on retrouve les thèmes de la révolution et de la guerre dans plusieurs chansons.

Frida Kahlo inspire le nom de l’album

Coldplay avait déjà surpris par ses sources d’inspiration originales, tout comme par le choix du nom du groupe. Dans ce 4e disque, les références inattendues sont extrêmement nombreuses. Son titre fait lui aussi référence à un autre artiste. Et c’est dans les créations de Frida Kahlo que Coldplay a trouvé l’inspiration pour nommer son album. "Viva la Vida" est une œuvre emblématique de l’artiste mexicaine puisqu’il s’agit de la dernière qu’elle a créée. Cette peinture, réalisée en 1954, est une nature morte représentant des pastèques. Malade à l’époque, Frida Kahlo semble célébrer la vie à travers cette ultime toile, en inscrivant sur l’un des fruits les mots : "Viva la Vida" ("Vive la vie"). Dans leur chanson qui donne son nom à l’album, le groupe anglais raconte, quant à lui, l’histoire de la chute d’un roi et évoque plusieurs révolutions.

Un clin d’œil aux Beatles et à… Victor Hugo !

Pour le morceau "Violet Hill", le groupe anglais fait référence aux Beatles. Violet Hill n’est autre qu’une rue londonienne rejoignant la célèbre Abbey Road, qui a donné son nom au 11e album du quatuor britannique sorti le 26 septembre 1969. Un grand album avec une pochette mythique sur laquelle on voit les Beatles en train de traverser un passage piéton, qui se trouve au croisement de la rue Abbey Road et Grove End Road, là où se situaient leurs studios d’enregistrement. Mais les sources d’inspiration ne s’arrêtent pas qu’à la pochette et aux titres des chansons de cet album. Le groupe s’est également inspiré de Victor Hugo et de son célèbre roman, "Les Misérables" paru en 1862, pour concevoir les costumes de ses clips et de sa tournée, rappelant ainsi les tenues des révolutionnaires français. Les références sont donc nombreuses dans "Viva la Vida", à tel point que l’album a été de nombreuses fois considéré comme du plagiat.