Albums Grand Corps Malade - Toute sa discographie

Jeune homme passionné de sport dont un accident l'a laissé handicapé, Fabien Marsaud dit Grand Corps Malade a su se réinventer en devenant le visage du slam en France.

Du drame à la renaissance

Grand Corps Malade n'est pas encore Grand Corps Malade quand il commence à composer ses premiers textes à quinze ans. Mais à l'époque, c'est vers une carrière de basketteur que veut se consacrer l'adolescent, carrière brisée nette un jour de juillet 1997 où une mauvaise chute dans une piscine le laisse trois mois dans le coma. Il en ressortira paralysé des membres inférieurs, avant de retrouver partiellement l'usage de ses jambes par la suite. Loin de se laisser abattre, le jeune homme se tourne alors vers le slam, qu'il découvre très jeune dans les bars de la place de Clichy à Paris. Repéré par Cheb Mami puis parrainé par Charles Aznavour, il sort son premier album "Midi 20" en 2006. Encore peu rompu à ce genre importé des États-Unis, à mi-chemin entre poésie et rap, le public se laisse séduire par la proposition, et se rue sur l'album. 600 000 exemplaires vendus et deux Victoires de la musique plus tard, Grand Corps Malade est devenu une star grâce entre autres à ses "Voyages en train".

Grand Corps Malade, un artiste polyvalent

Slammeur, écrivain et cinéaste, Grand Corps Malade possède plus d'une corde à son arc, toujours avec succès. En 2008 sort "Enfant de la ville", son deuxième album, sur lequel il partage notamment un trio avec deux autres poètes urbains, Oxmo Puccino et Kery James. Il retrouve l'un de ses parrains artistiques et mentors, Charles Aznavour, sur son troisième album "3e Temps", le temps du duo "Tu es donc j'apprends". Après une collaboration avec le musicien trompettiste Ibrahim Maalouf sur "Funambule" en 2013, il s'offre une grande réunion d'amis deux ans après avec "Il nous restera ça", un album qu'il compose entièrement, mais dans lequel, outre Aznavour, il invite des artistes renommés (Renaud, Jeanne Cherhal, Hubert-Félix Thiéfaine, Richard Bohringer) à interpréter certains de ses textes.

Vous pourriez aimer