Le -
modifié le -

Julien Doré : les 5 clips les plus décalés du chanteur

Julien Doré est réputé pour être hors des sentiers battus. Forcément, ses clips sont très souvent hors du commun ! Retour sur ses cinq clips les plus fous.

Doré Julien © Goledzinowski
Du clip de la chanson « Les limites » au dernier-né « Coco câline », Julien Doré cumule les vidéo clips loufoques. Depuis le début, son côté décalé et son humour certain ont su faire mouche. Retour sur les cinq clips les plus farfelus du chanteur issu de la Nouvelle Star.

2009 : Clip « Les limites »

Pour son clip « Les limites », Julien Doré livre deux versions, l’une avec un homme barbu qui danse, l’autre avec une femme pulpeuse, Patricia, qui chante et tient dans ses bras une poule. Le clip stylé est en noir et blanc et dévoile la personnalité fantasque de l’artiste. Le titre est extrait de son premier album « Ersatz ».
2011 : Clip « Kiss Me forever »

Julien Doré, pour le clip de « Kiss Me Forever », mise une nouvelle fois sur l’originalité. Raie sur le côté, bouclettes de dandy, le chanteur déambule dans une rue, un bichon blanc dans les bras. Tandis qu’il marche en esquissant des pas de danse dans un lotissement, le chanteur est suivi par deux danseurs simplement vêtus de mini shorts rouges. « Kiss Me Forever » est extrait de « Bichon », le second album du chanteur.
2013 : Clip « Paris-Seychelles »

Julien Doré sort « Løve », son troisième album en 2013. En guise de premier single, le chanteur choisit le titre « Paris-Seychelles ». Bien décidé à marquer une fois encore son originalité, le chanteur tourne un clip avec une mini-version de lui-même. Son rôle, c’est un enfant grimé en lui qui le joue. Même mèche de cheveux, même (faux, bien entendu) tatouage en forme de croix sur le bras, l’enfant vedette est une véritable réplique du chanteur.
2013 : Clip « Chou Wasabi »

Julien Doré choisit le titre « Chou Wasabi » en duo avec Micky Green, comme troisième single de son album « Løve ». Pour ce nouveau clip, Julien Doré s’entoure encore une fois de la mini-version de lui-même. Mieux, il utilise deux créatures fantasques en paille qui suivent les protagonistes du clip en dansant. Julien Doré ira même jusqu’à faire appel à ces créatures de paille sur scène.
2017 : Clip « Coco Câline »

Julien Doré est absent de son tout dernier clip. Du moins, pas directement. Se nichant une fois de plus derrière la caméra, puisqu’il avait déjà réalisé le clip « On attendra l’hiver », le chanteur a décidé de faire d’un panda la vedette de sa nouvelle vidéo. Dans une ambiance tropicale faite de fausse plage et de cocotier, Julien Doré s’est glissé dans la peau d’un panda et danse seul durant près de 4 minutes.