Biographie Kate Bush

Un amour précoce pour la chanson

Kate Bush, alias Catherine Bush, naît en 1958 dans la banlieue londonienne, d'un père médecin et d'une mère infirmière à la retraite. Elle grandit dans une ancienne ferme où elle se forge un amour de la nature et de la poésie. Son père, pianiste, lui apprend à l'âge de 11 ans la pratique de cet instrument. C'est une révélation pour la future chanteuse, qui se met à travailler plusieurs heures par jour la composition et l'écriture de chansons. À 13 ans, la jeune adolescente en a déjà écrit plus de cent ! Sa famille envoie alors des démos à des maisons de disques, sans succès. En 1973, le frère de la jeune Catherine lui organise une rencontre avec David Gilmour, le guitariste des Rolling Stones. Séduit, ce dernier la fait profiter de ses contacts avec la maison de disques EMI.

 

"Wuthering Heights", le premier single événement de Kate Bush

En 1976, à l'âge de 19 ans, Kate Bush arrête ses études pour se consacrer pleinement à l'art. Elle apprend la danse et le mime avec les meilleurs professeurs. La jeune femme signe un contrat avec EMI, puis crée le groupe KT Bush Band avec les musiciens Brian Bath, Vic King et Del Palmer. Un an plus tard, elle doit choisir parmi les innombrables morceaux qu'elle a déjà composés pour la réalisation de son premier album, "The Kick Inside". C'est un énorme succès ! Le single "Wuthering Heights" fait de Kate Bush la première auteure-compositrice-interprète à atteindre le sommet des classements de disques en Angleterre. Le single "The Kick Inside" est tout aussi populaire.

 

"Babooshka" fait le tour du monde

La jeune artiste doit gérer un succès considérable, acquis de manière très précoce. L'année suivante, elle sort l'album "Lionheart" et bénéficie d'un fan-club nommé le Kate Bush Club. Lors de sa première tournée, elle révèle ses talents d'artiste : mime, danse, magie, théâtre... Kate Bush fait tout, même la mise en scène et la programmation de ses spectacles ! En 1980, la chanteuse découvre le Fairlight CMI, un synthétiseur échantillonneur. Il lui sert à composer les sons de son nouvel album, "Never for Ever". Le single "Babooshka", qui en est tiré, sera son plus grand succès. Il se classe dès sa sortie premier du hit-parade anglais et s'écoule partout dans le monde : Europe, Australie, Canada, Japon... Cependant, Kate Bush connaît une période d'anxiété et de dépression, due à sa popularité fulgurante.

 

"La sorcière du son"

En 1981, la musicienne décide de devenir sa propre productrice, portée par un désir toujours plus grand d'indépendance. Elle écrit, chante et compose l'album "The Dreaming" en dirigeant de nombreux musiciens. Le disque déroute ses fans, avec un changement de style certain. Toutefois, avec le recul, il sera considéré comme son meilleur album. Kate Bush, emportée par le tourbillon de la notoriété, connaît à nouveau une période difficile marquée par la dépression. Elle achète une ferme en pleine nature et y fait construire un studio d'enregistrement. En 1984, elle sort l'album "Hounds of Love", qui détrône le populaire "Like a Virgin" de Madonna. On la surnomme "la sorcière du son".

 

Retrait de la vie publique

Kate Bush continue ses expériences musicales, en travaillant sur de nombreux projets (cinéma, littérature, longs-métrages musicaux...). En 1989, elle sort l'album "The Sensual World", porté par le single du même nom. Trois ans plus tard, c'est au tour du disque "The Red Shoes". Kate Bush tourne également le film musical "The Line, The Cross and The Curve". Toutefois, la jeune femme subit une série d'épreuves avec les décès successifs de son guitariste, de l'un de ses danseurs et de sa mère. Abattue par ces disparitions, ainsi que par les critiques moins élogieuses sur ses œuvres, elle se met en retrait de la scène publique durant une longue période. Elle part vivre à la campagne où elle élève son enfant en secret, loin de la presse.

 

Le grand retour de Kate Bush

Au début des années 2000, Kate Bush sort peu à peu de son silence et se rouvre au monde. Elle recommence à enregistrer des titres à domicile, puis cède à la demande de la maison de disques EMI, qui la presse de sortir un nouvel album. Ce sera "Aerial", paru en 2005 et qui atteint le top 5 des hits dans de nombreux pays d'Europe. Kate Bush est bel et bien de retour !

En 2008, elle crée son propre label, Fish People, et retravaille ses anciennes chansons dans l'album "Director's Cut". En 2011, Kate Bush sort son dixième album studio, "50 Words for Snow". Deux ans plus tard, elle est nommée "commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique" pour services rendus à la musique. En 2014, la star remonte sur scène après des années d'absence, pour la plus grande joie de ses fans qui affluent du monde entier. Elle fête ses 60 ans en 2018. 

Actualités

Albums