Le -
modifié le -

Lionel Richie : top 5 de ses chansons les plus romantiques

De sa voix suave et puissante, Lionel Richie envoûte tout le monde. Zoom sur cinq de ses plus jolies chansons, qui font la part belle à l’amour avec un grand A.

Lionel Richie © Getty
« Endless Love » (1981)

Lionel Richie enregistre initialement ce morceau en duo avec Diana Ross pour les besoins de la bande originale du film « Un amour infini » (1981). Écrite et composée par Lionel Richie, c’est l’une des plus belles chansons d’amour à date. Le chanteur l’interprétera même accompagné de Shania Twain sur son opus de reprises country « Tuskegee » sorti en 2012, qui rend hommage à la ville de ses origines.

« My Love » (1982)

Lionel Richie sort son tout premier album éponyme en 1982. Dès lors, le monde sera électrisé par la voix langoureuse et soul du chanteur. Parmi les 9 titres que contient l’opus, sorti sur le célèbre label Motown, se cache « My Love », une chanson d’amour par excellence qui fera danser le slow à des millions de gens dans le monde.

« Truly » (1982)

La face B du premier vinyle de Lionel Richie contient la petite perle « Truly ». Sur fond de piano, Lionel Richie déclare son amour à ce qui semble être la femme de sa vie. Le morceau se classera par ailleurs premier du Billboard 100 de l’année aux États-Unis.

« Hello » (1983)

Lionel Richie, amoureux, se questionne « Hello, Is It Me You’re Looking For ? », dans l’une des chansons les plus mythiques de son répertoire.Parue en 1983 sur l’album « Can’t Slow Down », elle figure parmi les plus importantes de la carrière du chanteur. La ballade enflamme les cœurs et sera utilisée à plusieurs reprises comme bande originale au cinéma.

« Say You Say Me » (1985)

Lionel Richie collabore une nouvelle fois avec le label Motown et sort le titre mythique «Say You Say Me» pour le film «Soleil de nuit» (1985). L’année suivante, le morceau sera récompensé par l’Oscar de la meilleure chanson originale. Lionel Richie sortira par ailleurs le titre sur son album « Dancing On The Ceiling » qui paraîtra en 1986.