Le -
modifié le -

Pascal Obispo : focus sur les comédies musicales auxquelles il a participé

Immense mélodiste, Pascal Obispo est un artiste complet, passionné de comédies musicales. Des «Dix commandement » à «Jésus», retour sur ses plus belles créations.

Pascal Obispo © CREASHORE

«Les Dix commandements» (2000)

En l’an 2000, Pascal Obispo décide, avec son complice Elie Chouraqui, de se lancer dans l’écriture d’une comédie musicale. Le genre vient de gagner ses galons en France avec le succès, l’année précédente, de «Notre-Dame de Paris». Les deux artistes se répartissent le travail, avec Elie Chouraqui à la mise en scène et Pascal Obispo à la musique. L’artiste a composé l’ensemble des chansons de la pièce et écrit quelques textes, faisant confiance à d’autres auteurs pour le reste.
La première des «Dix commandements» a lieu le 4 octobre 2000, au Palais des sports de Paris, tandis que la concurrente «Roméo et Juliette» se joue simultanément. Cette année-là, il y a de la place pour deux tant les comédies musicales emballent la France : les représentations affichent complet et l’album s’écoule à 700 000 exemplaires (500 000 pour «Roméo et Juliette» !). Un immense succès qui verra la troupe tourner pendant sept ans dans le monde et réunira plus 1,8 million de spectateurs.

« Adam et Eve : la seconde chance » (2012)

Pascal Obispo ne retourne à la comédie musicale que douze ans après ses débuts prometteurs. Il revient avec un autre thème biblique, intitulé «Adam et Eve : la seconde chance», dont il prend cette fois-ci en charge à peu près toute la réalisation. Il est à la fois coauteur, compositeur et cometteur en scène. Le casting réunit des gagnants de téléréalité comme Thierry Amiel, finaliste de la «Nouvelle Star» en 2003, ou encore Cylia, gagnante de l’émission «Graines de star» en 2001, mais aussi des artistes de tous horizons, Pascal Obispo ayant organisé un immense casting sur internet pour donner à chacun sa chance. La première du spectacle a eu lieu le 31 janvier 2012, et le CD du spectacle est devenu disque d’or au milieu de l’été suivant.

«Jésus, de Nazareth à Jérusalem» (2017)

Pascal Obispo a attendu cinq ans pour livrer sa nouvelle comédie musicale, baptisée «Jésus, de Nazareth à Jérusalem». Une fois encore, la religion catholique est au cœur de la nouvelle création de l’artiste,qui vient de fêter ses 53 ans. Au-delà de la production, Pascal Obispo a également pris en charge la musique, comme pour ses autres bébés. Le spectacle, qui retrace les trois dernières années de la vie du Christ, a débuté le 17 octobre 2017 au Palais des sports de Paris, avant de commencer une tournée nationale en janvier 2018, après une cinquantaine de représentations parisiennes qui ont réuni 100 000 spectateurs. Son œuvre sur les rails, Pascal Obispo peut maintenant se consacrer intégralementà son prochain album,comme il l’a récemment annoncé via une photo postée sur son compte Instagram.

Relaxnews