Le -
modifié le

Phil Collins : sa gaffe devant Lady Di et le prince Charles

Phil Collins a eu du nez aux 30 ans de la princesse Diana en 1991. Il révèle que son sixième sens a créé un énorme malaise.

phil-collins © WENN.com

En 1991, Lady Diana fêtait ses 30 ans, une fête à laquelle Phil Collins a été invité pour y chanter. Il a donc interprété sa chanson « Separate Lives » (ndlr : vies séparées, en français) et « Doesn’t Anybody Stay Together Anymore ? » (ndlr : est-ce que plus personne ne reste ensemble, en français)… Sans savoir que le couple était en train de se séparer !

Le divorce du siècle

En effet, à cette époque, le couple royal battait déjà de l’aile, mais personne ne pouvait imaginer alors que le prince Charles et la princesse Diana en viendraient à divorcer. « Je ne savais pas qu’ils étaient en train de se séparer, personne ne me l’avait dit ! », a confié l’artiste à Jonathan Ross dans son émission britannique.

Phil Collins, l’ami du prince Charles

Au cours de son passage dans l’émission, Phil Collins a aussi déclaré qu’il était plus proche du prince Charles que de Lady Di. « J’étais impliqué dans le Prince’s Trust (ndlr : la fondation du prince Charles). Je le suis depuis 1983 et donc j’étais plus proche du prince Charles, qui, je le crois, est un chouette type. Je ne suis pas monarchiste, mais je pense juste que, en tant que personne, c’est une bonne personne et je pouvais voir, à cette époque, que Diana était un peu un électron libre », a-t-il ajouté. Voilà qui est dit.

©Cover Media