Le -
modifié le -

Pink : focus sur les moments-clés de sa vie artistique

Pink a vendu plus de 40 millions d'albums durant sa carrière démarrée tambour battant et qui n'a connu aucune faille depuis.

Pink © Getty
Pink : ses débuts à l’adolescence

Pink s'appelle encore Alecia Moore lorsqu'à 13 ans elle intègre un groupe de hip-hop, School of Thoughts, dans lequel elle est choriste. Mais en parallèle, la jeune fille écrit également ses propres textes. Prise sous une aile par un DJ qui la produit sur scène, la future Pink peut ainsi laisser parler en solo sa personnalité affirmée. Autour de la vingtaine, on retrouve Alecia performer dans des groupes de rap de Philadelphie d'où elle est originaire. Remarquée par un scout de MCA Records, elle rejoint l'éphémère groupe Basic Instinct puis de la même façon Choice, groupe de R&B, qui dure deux ans.

Pink sort son premier disque solo en 2000

L'heure du premier album solo de Pink a sonné en 2000 grâce au producteur L.A. Reid qui s'occupait de Choice. « Can't Take Me Home » connaît une belle sortie grâce au titre « There You Go » qui se classe dans le Top 10 aux États-Unis. C'est le cas aussi des singles suivants que sont « Most Girls » et « You Make Me Sick » dans la tracklist du film « Save the Last Dance » (2001) de Thomas Carter. Pink vend 2 millions d’exemplaires de son disque aux États-Unis en un an et 5 millions dans le reste du monde.
2001 et l'enchaînement de succès planétaires

Pink (ou P!nk) connaît une année 2001 incroyable artistiquement. On la reconnaît dans la bande originale du film de Baz Luhrmann, « Moulin Rouge », et surtout dans la chanson phare « Lady Marmalade » aux côtés de Mya, Christina Aguilera et Lil'Kim. Le titre et le clip la font entrer dans une autre dimension et elle est désormais connue par le monde entier. La reprise est classée en tête de tous les palmarès outre-Atlantique. La même année sort son deuxième album, « M!ssundaztood ». Dans cet opus, Pink n'enregistre que des tubes qui affoleront les charts de la planète. « Get the Party Started » atteint même la 4e place du Top 100 américain, « Don't Let Me Get Me » et « Just Like a Pill » squattent également ce classement dans les 10 premiers. Il ne faut pas oublier la chanson « Family Portrait », elle aussi très appréciée.
Une carrière menée de main de maître

Pink est devenue incontournable et poursuit sa carrière solo avec des nouveaux albums comme « Try This» (2003). Cette même année, elle participe au film « Charlie's Angels 2 » en tant qu'actrice et dans la B.O. Pink affirme sa personnalité et sa conscience citoyenne dans ses albums suivants que sont « I'm Not Dead » (2006) ou « Funhouse » (2008) où elle évoque aussi son enfance et son intimité. Le titre « Stupid Girls » est également un succès planétaire (2006). La chanteuse se fait ensuite plus discrète après sa maternité en 2010, malgré la sortie d'un premier best-of : « Greatest Hits... So Far ».

Toujours au top de 2010 à 2017

Pink revient dans les bacs avec son 7e album en septembre 2012, « The Truth About Love ». La réussite est toujours là pour la chanteuse aux cheveux colorés qui se retrouve au top des ventes dès les premiers jours. « Blow Me », « Try » ou encore « Juste Give Me a Reason » sont des cartons et des artistes tels que Eminem ou Lily Allen ont participé à la création du CD. Deux ans plus tard, l'album « Rose ave. », en collaboration avec le musicien Dallas Green, fait son apparition chez les disquaires en octobre 2014. Les deux artisteschanteront même ensemble sur le titre « You And Me». Parallèlement, on retrouve Pink dans la B.O. du film de Tim Burton, « Alice de l'autre côté du miroir » (2016) avec la chanson « Just Like Fire ». Enfin, en octobre 2017 sort « Beautiful Trauma », son premier album solo depuis cinq ans dont« What About Us » est le premier extrait.