Le -
modifié le -

Rihanna : l'histoire derrière ses tatouages

Enfant de la Barbade, Rihanna est une star planétaire au parcours incroyable. Elle est l'artiste solo ayant vendu le plus d'albums au monde. Sa peau, recouverte de tatouages, raconte son histoire.

Rihanna et son tatouage égyptien en hommage à la déesse Isis.  

Rihanna et son tatouage égyptien en hommage à la déesse Isis.

Diaporama photos 8 photos

Des tatouages qui évoquent ses origines

Née en 1988 à la Barbade, Robyn Rihanna Fenty vient d'un milieu modeste et n'a pas toujours connu une enfance paisible. Issue d'une mère afro-guyanaise et d'un père blanc, elle a aussi des origines arabes par sa grand-mère. Ses tatouages rappellent son histoire familiale : en 2008, la chanteuse de "Umbrella" se fait tatouer une phrase en arabe : Al Hurria fi Al Masseh, qui signifie "La liberté en Dieu". En 2012, la star aux nombreux succès se tatoue la déesse égyptienne Isis sur le ventre, en 2013, un autre tatouage égyptien apparaît sur sa cage thoracique, Néfertiti. Chrétienne, elle a une croix tatouée sur la clavicule gauche.

Des tatouages qui évoquent ses expériences personnelles

De nombreux tatouages de la chanteuse du hit "Diamonds" font référence à des aspects personnels de sa vie : la date de naissance de sa meilleure amie est tatouée sur son épaule gauche, la phrase tatouée "Never A Failure Always A Lesson" (jamais un échec, toujours une leçon) et le tatouage en Sanskrit qui signifie "Pardon, honnêteté, dissimulation et contrôle" témoignent des valeurs de Rihanna. Elle tatoue le mot "love" sur son majeur, clin d’œil à ses expériences douloureuses en amour. Son tatouage le plus populaire est la pluie d'étoiles tatouée dans sa nuque, imité par des millions de fans. Ce tatouage avait été réalisé avec son ex, Chris Brown. Elle possède sur le pied droit une note de musique tatouée, qui rappelle son dévouement à la musique.