Le -
modifié le -

Stromae : un artiste qui se livre dans ses chansons

Stromae est un artiste d’une grande sensibilité qui aborde un large éventail de sujets dans ses morceaux. Coup de projecteur sur un artiste qui n’hésite pas à se livrer dans ses chansons !

Stromae : un artiste qui se livre dans ses chansons

Des chansons militantes

Dans son premier album, "Cheese", le chanteur aborde le recommencement amoureux dans "Te Quiero", la maltraitance dans "Dodo" ou encore l’obligation de paraître heureux dans "Alors on danse".

La dépendance aux réseaux sociaux

Dans son second album, "Racine carrée", Stromae s’attaque à la dépendance que peuvent générer les réseaux sociaux via la chanson "Carmen". Le chanteur adapte ici "L’Amour est un oiseau rebelle" de l’opéra "Carmen" de Georges Bizet. Dans ce titre, l’oiseau est le logo du réseau social Twitter. Le clip vidéo a été réalisé par Sylvain Chomet, connu pour son travail sur le film d’animation "Les Triplettes de Belleville". Dans cette vidéo, un jeune Stromae se prend en photo avec l’oiseau de Twitter. Petit à petit, ce dernier prend de plus en plus de place et l’éloigne de son entourage. Le personnage finira par se faire manger par cet oiseau de mauvais augure.

L’absence d’un père

La chanson "Papaoutai" est également issue de l’album "Racine carrée". Ce titre sous forme de jeu de mots peut se comprendre de deux façons "Papa où t’es ?" ou "empapaouter" qui est une version argotique pour signifier qu’on a été dupé. Stromae parle ici de son vécu et évoque son rapport à son propre père. Ce dernier fut tué lors du génocide rwandais de 1994.