Le -
modifié le -

Slimane : 5 faits méconnus sur l'artiste

Slimane est le nouveau chouchou des Français. Avec sa voix grave et son sens de l’interprétation, il a su conquérir le public. Mais connaissez-vous tout de lui ?

Slimane est fan de Jacques Brel

Slimane ne s’en est jamais caché, c’est un amoureux de la langue française. Depuis tout petit, il est fan de Jacques Brel, mais pas seulement, il apprécie également Charles Aznavour, un autre monstre sacré de la chanson française. Dans l’émission « Sept à Huit » de TF1, le 3 juillet 2016, le jeune artiste est revenu sur cette passion en indiquant qu’il chantait leurs chansons dans sa cité de Chelles, en Seine-et-Marne.

Il a joué dans une série

Slimane a rejoint le casting de la série policière française, « Léo Matteï, Brigade des mineurs », aux côtés de Jean-Luc Reichmann, en décembre 2016, pour l’épisode « Hors de contrôle ». Il a alors incarné Raphaël, l’aîné d’une famille qui élève son frère et sa sœur, étant tous trois orphelins.

Slimane est coach dans « The Voice Belgique »

L’interprète de « Viens on s’aime »(2017) est sur tous les fronts. Depuis janvier, on le retrouve en tant que membre du jury de l’émission « The Voice Belgique ». Il devient ainsi le premier gagnant du programme français « The Voice : La plus belle voix » à obtenir l’un des fameux sièges rouges ! La diffusion est prévue jusqu’en avril 2018. Slimane est aux côtés de Vitaa, dont il avait repris « À fleur de toi » (2006) sur le plateau de TF1.

Il a participé à plusieurs téléréalités

Slimane, avant de remporter l’édition 2016 de « The Voice : La plus belle voix » sur TF1, a participé à plusieurs autres concours télévisuels. C’est dès 2009 qu’il tente, d’abord, sa chance auprès de la « Nouvelle Star » sur M6, puis dans « Popstars » et « X-Factor » en 2011, et enfin dans « Encore une chance », en 2012.

Slimane entame une carrière au cinéma

Alors qu’il cartonne dans les Charts français en se classant numéro 1 du top albums avec « Solune »(2018), Slimane a décidé de se tourner vers le 7e art. L’artiste sera, ainsi, à l’affiche du premier long métrage de Marc Fouchard, « Break It All », en 2018. Il s’est confié au Figaro.fr, le 21 mars 2017, sur sa préparation avant le tournage. « La difficulté du rôle c’est que mon personnage est en chaise roulante. Je me fais actuellement coacher pour le préparer. Je passe la moitié de mon temps en fauteuil roulant. J’ai commencé par une étape chez moi : je ne pouvais plus rien faire, c’était terrible, pas même aller aux toilettes ou me servir un verre d’eau. C’est aussi méga compliqué à l’extérieur. Ça m’a bouleversé. Il faut vraiment un courage énorme pour arriver à passer au-dessus de ça et continuer sa vie », a-t-il expliqué. Il partage l’affiche de cette comédie dramatique avec Sabrina Ouazani (Pattaya) et Kevin Mischel (Divines).