Le -
modifié le -

Alicia Keys : les secrets de son opus « The Diary of Alicia Keys »

Avec l'album « The Diary of Alicia Keys », Alica Keys a prouvé qu’elle était l’une des plus grandes chanteuses de ces dernières années. On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur son deuxième disque studio aux accents jazz et soul.

Alicia Keys : le défi du 2e album studio

La chanteuse avait un challenge de taille à relever pour son deuxième opus. Après avoir remporté cinq Grammy Awards en 2002 pour son premier CD, « Songs in a Minor » (2001) et avoir atteint la première place du Billboard 200 aux États-Unis, la star était attendue au tournant. C’est le 1er décembre 2003 qu’Alicia Keys dévoile son second disque, « The Diary of Alicia Keys », avec comme premier extrait « You Don’t Know My Name » (2003). Très vite, le succès est au rendez-vous. Le titre arrive troisième du Billboard 100 aux États-Unis et affirme le talent de l’artiste.

« The Diary of Alicia Keys » (2003) : l’opus de la confirmation

Alicia Keys réussit l’exploit de classer son deuxième album à la tête du Billboard 200 aux US, après avoir fait de même avec le précédent opus. « The Diary of Alicia Keys » (2003) arrive dans le Top 10 de nombreux pays, notamment en France, en Suisse, en Finlande, en Norvège, ainsi qu’aux Pays-Bas. Ce succès international est dû aux singles choisis pour promouvoir le CD et surtout à la ballade jazzy et soul « If I Ain’t Got You », dans les bacs le 17 février 2004. Cette chanson que la superstar a entièrement composée renoue avec le style de ses premiers succès, à l’image de son puissant « Fallin’ » (2001), considéré comme l’une de ses chansons les plus personnelles. Alicia Keys proposera deux autres extraits, « Diary » suivi de « Karma », tous deux sortis en 2004.

« The Diary of Alicia Keys » (2003) : couronné aux Grammy Awards

Alicia Keys, avec ses mélodies jazzy et rétro, va tout rafler lors des Grammy Awards 2005. « The Diary of Alicia Keys » (2003) repart ainsi avec le prix du « meilleur album r&b ». « You Don’t Know My Name » (2003) est nommée « meilleure chanson r&b » et « If I Ain’t Got You » (2004), l’une de ses plus belles ballades au piano, « meilleure performance vocale r&b féminine ». Depuis, la diva de la soul est à la tête d’une collection de 15 Grammys.