Le -
modifié le -

"Lemonade" : le projet énigmatique de Beyoncé

Beyoncé, star planétaire par excellence, crée l’événement dès qu’elle commercialise un nouvel album. "Lemonade" ne fait pas exception à la règle. Retour sur ce projet énigmatique.

"Lemonade" : le projet énigmatique de Beyoncé

"Lemonade" : un documentaire pour accompagner l'album

Le 16 avril 2016, Beyoncé annonce sur les réseaux sociaux qu’un documentaire lui étant consacré sera diffusé sur la chaîne HBO et qu’il est baptisé "Lemonade". Les fans comprennent rapidement qu’il est annonciateur d’un album à venir. Leur intuition se confirme car, le 23 avril 2016, la star présente à ses fans en exclusivité sur la plateforme Tidal son sixième album, "Lemonade". La chaîne HBO, quant à elle, diffuse le même jour un clip long de plus d’une heure. Le 25 avril, l’opus est disponible dans le monde. Le titre de l’album lui a été inspiré par la grand-mère de Jay-Z, Hattie White. D’ailleurs, dans la chanson "Formation" qui clôture cet opus, on peut entendre une bribe de discours de cette dernière : "I had my ups and downs, but I always found the inner strength to pull myself up. I was served lemons, but I made lemonade", qui peut se résumer en français par l’expression : "Quand la vie vous donne des citrons, faites-en de la limonade."

"Lemonade" : l’album le plus personnel de Beyoncé ?

Dans cet opus, Beyoncé évoque sa relation avec le rappeur Jay-Z, son mari et le père de ses enfants. Elle revient sur les différentes étapes qu’elle a traversées à la suite des infidélités de ce dernier. Queen B a créé "Lemonade" en chapitres afin que l’album raconte une histoire cohérente. Les clips accompagnant les titres sont également chapitrés. Un album qui s’écoute, mais qui se regarde également ! Sept réalisateurs ont travaillé sur ce projet. Chaque nouveau chapitre est précédé d’un vers de la poétesse anglo-somalienne Warsan Shire. Des artistes prestigieux sont associés à ce projet, comme Jack White sur "Don’t Hurt Yourself", The Weeknd sur le titre "6 Inch", James Blake sur "Forward", ou encore Kendrick Lamar avec la chanson "Freedom".

Une construction précise

Au début de l’album, Beyoncé commence à avoir des doutes sur sa relation de couple. Ces incertitudes sont dévoilées dans le titre "Pray You Catch Me", où elle chante: "Tu as le goût du mensonge, il est dans tout ton souffle." Dans la chanson suivante, elle culpabilise d’être jalouse au point de fouiller dans le téléphone portable de son homme. En effet, dans "Hold Up", on peut entendre : "Je sens que quelque chose ne va pas, surtout quand ça vient après minuit. Je sens tes secrets, je ne suis pas assez parfaite pour me sentir aussi moins que rien. Comment on en est arrivés là, à fouiller dans ta liste d'appels." Dans le troisième chapitre de l’album, Beyoncé ne cache plus sa colère en chantant sur le titre "Don’t Hurt Yourself" : "Tu me prends pour qui ? Mec, tu n'as pas épousé une fille lambda", ou encore : "Je suis le dragon crachant des flammes. Mon beau, je suis un lion. Mon beau, je sais que tu mens", avant de poser un ultimatum à son compagnon : "C'est le dernier avertissement. Tu sais que je te fais vivre. Si tu réessaies, tu vas perdre ta femme." Sur "Sorry", la quatrième chanson de l’album, Beyoncé explique qu’elle ne se sent absolument pas désolée de la situation, et affirme ne plus penser à son homme. Ce titre est choisi comme second single pour promouvoir "Lemonade" après la chanson "Formation", qui avait été commercialisée en février 2016. Dans "Sorry", Beyoncé évoque une certaine Becky qui serait responsable de ses déboires conjugaux. Suite à l’emballement des fans à trouver la coupable, un démenti a dû être diffusé dans les médias indiquant que cette "Becky with the good hair", comme le chante Beyoncé, n’existe pas réellement et que la chanson ne vise personne en particulier. Après un tel bouleversement dans sa vie de couple, la chanteuse a ressenti un immense vide, qu’elle verbalise dans le titre "6 Inch". Puis vient le moment du questionnement et de la remise en question avec le titre "Love Drought" : "J'ai toujours été engagée, j'étais concentrée. J'ai toujours prêté attention et été dévouée, dis-moi ce que j'ai fait de mal ?" On sent que la colère est passée, et que l’affection reprend le dessus : "Dix fois sur 9, tu mens. Mais 9 fois sur 10, je sais que tu fais de ton mieux." Sur le titre "Daddy Lesson", la chanteuse explique que chacun doit prendre ses responsabilités.

"Lemonade" : un album militant 

Dans cet opus, ainsi que dans la vidéo diffusée sur HBO principalement tournée à la Nouvelle-Orléans, Beyoncé donne la parole à Malcom X, militant des droits de l’homme assassiné en 1965. Le prêcheur avait affirmé : "La personne la moins respectée en Amérique est la femme noire. La personne la moins protégée en Amérique est la femme noire." La star fait également allusion au mouvement "Black Lives Matter", qui dénonce les violences policières envers la communauté noire.

Réception critique

En une semaine, Beyoncé a vendu 653 000 exemplaires de "Lemonade" ! Elle en vendra 3 050 000 dans le monde. La star a également accompli l’exploit de voir les douze titres de l’album se positionner dans le Billboard Hot 100. Queen B ne risque pas d’être détrônée de sitôt de son titre de reine incontestée des charts !