Le -
modifié le -

(INTERVIEW) Calogero : «Il faut chérir la liberté»

A l’occasion de son week-end spécial, Calogero s’est rendu dans les studios de Chérie pour en dire plus sur l’album «Liberté Chérie». Découvrez vite l’interview!

L'interview de Calogero © Chérie FM
Après la tournée de «Les Feux d’Artifices» qui avait rencontré un succès phénoménal, Calogero a passé trois ans «créatifs» notamment en réalisant l’album de Julien Clerc, «un rêve de gosse». Puis le chanteur est revenu en force avec le premier extrait de son album, «Je joue de la musique». Un titre léger, qui a beaucoup surpris son public, ce qui était voulu par l’artiste: «J’avais envie de revenir avec une chanson fraiche […] j’aime me surprendre pour surprendre les autres et suis ravis que cette chanson ait plu tout l’été.».
(INTERVIEW) Calogero : «Il faut chérir la liberté»
Calogero: « Il faut chérir la liberté »

«Liberté Chérie» est donc le septième album de Calogero, et tient son nom «d’abord de la chanson», comme le précise l’artiste lui-même. Un titre qui parle de «la liberté des amoureux», enjoué et lumineux à l’image de l’album, et qui lui a donc donné son nom.

Cette «liberté à chérir» a animé Calogero qui s’en est inspiré pour composer. En chanteur pop, le français n’a «pas voulu s’enfermer» et a exploré l’étendue de son univers. Ainsi, l’opus débute par «Voler de nuit» une chanson pour la paix en hommage à Saint-Exupéry, et se clôt sur «Le vélo d’hiver» où Calogero incarne la voix du vélodrome, spectacle événements tragiques.
(INTERVIEW) Calogero : «Il faut chérir la liberté»
Ses enfants participent à l’opus

Sans recette toute faite et porté par une «liberté de création», Calogero a ainsi composé 13 titres, co-écrits notamment avec sa compagne Marie Bastide. Une affaire de famille puisque ses enfants ont également participé aux chœurs! «À la maison, la musique est partout, les enfants ont toujours baigné dans la musique», confie le chanteur.

Optimiste, Calogero avoue repenser au passé pour préparer l’avenir. Comme dans le titre «1987» où l’artiste évoque sa jeunesse avec beaucoup de tendresse. Et l’avenir semble radieux. Actuellement en «phase de création» pour la réalisation du prochain album de Zazie, Calogero entamera une tournée l’année prochain : «Ce que je préfère c’est la scène […] J’ai hâte de retrouver mon public, mes musiciens», dit-il. Ainsi, ses fans français pourront le retrouver sur scène dès le mois de mars 2018 et notamment à l’AccordHotels Arena de Paris où l’artiste donnera un show qui promet d’être explosif!