Le -
modifié le -

Coldplay : zoom sur leurs 3 opus les plus cultes

De « Parachutes » à « Viva la Vida or Death and All His Friends », zoom sur trois album qui ont marqué la carrière de Coldplay

coldplay © Getty

« Parachutes » (2000)

Coldplay se fait connaître du grand public avec son premier album studio, « Parachutes », dans les bacs en juin 2000. Dès le 6 mars 2000, la formation est diffusée à la radio avec le titre « Shiver », qui fait office de premier single. Suivront, cette même année, « Yellow » et « Trouble », qui se classera 10e au UK Singles Chart, au Royaume-Uni, puis « Don’t Panic », paru en 2001. Rapidement, les médias comparent le groupe à Radiohead. Les ventes s’envolent et Coldplay reçoit ses premiers prix, celui du « meilleur album anglais » aux Brit Awards de 2001, puis celui du « meilleur album de musique alternative » aux Grammy Awards de 2002. La carrière du band ne fait alors que commencer.

« A Rush of Blood to the Head » (2002)

Coldplay revient rapidement avec un deuxième opus studio, « A Rush of Blood to the Head », en août 2002. C’est le morceau « In My Place » (2002) qui est choisi comme premier single du CD. Il se classe numéro 2 dans les charts anglais. Mais c’est surtout avec la ballade piano-voix, « The Scientist », parue la même année, que le band mené par Chris Martin s’impose sur la scène internationale comme l’un des plus grands groupes pop-rock. Coldplay dévoile ensuite les chansons « Clocks » et « God Put a Smile Upon Your Face » en 2003. Le disque s’écoule à plus de 13 millions d’unités dans le monde. En 2003, il figure même en 473e position du classement des « 500 plus grands albums de tous les temps » établi par le magazine « Rolling Stone ». Comme « Parachutes » (2000), « A Rush of Blood to the Head » (2002) récolte un Grammy Award du « meilleur album de musique alternative », en 2003.

« Viva la Vida or Death and All His Friends » (2008)

Coldplay publie son quatrième album studio, « Viva la Vida or Death and All His Friends », en 2008. Après « Violet Hill » (2008) comme premier extrait, Chris Martin et ses compères choisissent « Viva la Vida » (2008) comme second single. Ce titre va devenir l’un de leurs plus grands succès. Fait rare pour un groupe de rock anglais, la chanson atteint la 1ère place des charts américains et se classe dans le top 10 d’une quarantaine de pays. L’opus contient d’autres pépites comme « Strawberry Swing » (2009), « Lovers in Japan » ou encore, « Lost ! », dans les bacs en 2008.