Le -
modifié le -

Lewis Capaldi nous livre les secrets de l’élaboration de son premier album

Le premier album de Lewis Capaldi, baptisé «Divinely Uninspired to a Hellish Extent» est disponible dès ce vendredi 17 mai 2019. Pour la promotion de cet opus, le chanteur écossais a accepté de répondre à nos questions.

Lewis Capaldi nous livre les secrets de l’élaboration de son premier album

Il n’a que 22 ans et déjà une carrière bien remplie. Forts de ses premiers tubes, «Bruises», «Grace» ou encore «Someone You Loved», Lewis Capaldi a dévoilé son premier album studio. Et pour ce projet musical inédit, l’artiste écossais n’a pas choisi un titre au hasard, bien au contraire: «J’ai choisi ce titre d’album pour être le seul à l’avoir, nous a-t-il confié. Il est nommé d’après des paroles d’une chanson qui devrait être sur l’album. Je ne voulais pas qu’un autre artiste ait le même titre d’album que moi.»

Lewis Capaldi, un véritable passionné

Dès son plus jeune âge, Lewis Capaldi a souhaité embrasser une carrière d’artiste. Inspiré par les sonorités de Bob Dylan, Arctic Monkeys ou encore Kings of Leon, le chanteur écoutait beaucoup de chansons issues de groupes indépendants britanniques. Une façon pour lui de créer son propre univers, entre la pop et la folk.

C’est d’ailleurs dans le sud de la France que Lewis Capaldi est monté pour la première fois sur scène à l’occasion de vacances en famille. Des premiers pas décisifs pour le jeune garçon qu’il était: «J’ai touché ma première guitare à 9 ans puis j’ai fait des shows à 11 ans, a-t-il poursuivi. J’ai fait pas mal de bars et de clubs à Glasgow, jusqu’à mes 20 ans, c’est là, qu’un manager m’a repéré.»

Comment trouve-t-il son inspiration?

A travers les paroles de ses chansons, Lewis Capaldi évoque différents thèmes comme le passage à l’âge adulte ou encore les relations amoureuses et l’émotion des premières fois. Des tubes qu’il caractérise de mélancoliques: «J’aime écrire sur mon vécu et celui de mes proches. Sur mes propres expériences.»