Le -
modifié le -

Madonna : comment son titre "Like A Virgin" est devenu un succès ?

Bien que sortie au milieu des années 80, "Like A Virgin" reste peut-être la chanson la plus iconique et la plus représentative de la reine de la pop. Zoom sur le phénomène.

Madonna : comment son titre "Like A Virgin" est devenu un succès ?

Peu de chansons ont autant marqué la discographie de Madonna que "Like A Virgin". Les premiers mots de son refrain "Like A Virgin, touched for the very first time" ont marqué une décennie entière de l'Amérique et quasiment créé à elle seule le personnage et la star mondiale qu'est encore aujourd'hui la Madone.

"Like a Virgin" : un titre provoc'

Ces paroles ne proviennent pourtant pas de la jeune femme, qui n'avait encore à l'époque lancé qu'un seul album éponyme en 1983. Quelques mois plus tard, un duo de paroliers encore méconnu, Billy Steinberg et Tom Kelly, dépose la démo d'un morceau chez un exécutif de Warner Music, Michael Ostin. L'idée de la chanson vient de Steinberg, qui l'avait à l'origine conçue comme une ballade à propos de l'histoire compliquée qu'il traversait amoureusement. La "vierge" en question dans la chanson est à l'origine... un garçon ! Par un hasard du calendrier, Ostin avait rendez-vous le lendemain de cette réunion avec Madonna en personnage. Il lui proposa à ce moment-là la démo de "Like A Virgin". Conquise par le morceau et ses paroles pleines de provoc' et d'ironie, la chanteuse accepte de l'interpréter.

Une production chaotique

Malgré le succès de son premier album, Madonna n'est pas encore la popstar de la stature qu'on lui connaît. Et la genèse de "Like A Virgin" s'est révélée par moments compliquée. Pour produire la chanson, Ostin se tourne vers un des grands noms de l'époque : le légendaire Nile Rodgers. Le guitariste et ancien leader de Chic est l'un des noms les plus demandés dans le milieu grâce à ses collaborations avec Diana Ross ou encore David Bowie. Mais Rodgers se montre très sceptique devant la démo qui lui est présentée, trouvant la chanson très mièvre et pas assez catchy. Il refuse donc dans un premier temps de produire la chanson, qui déjà à l'époque s'orientait vers des sonorités plus dance et pop. Il faudra une Madonna très persévérante pour convaincre Nile Rodgers. Le producteur lui en est toujours reconnaissant de lui avoir fait changer d'avis. "Like A Virgin" est enregistré au milieu de l'année 1984 dans les Power Station Studios dans le quartier new-yorkais de Hell's Kitchen.

Le début d'une légende scandaleuse

Avec des paroles suggestives, "Like A Virgin" ne manquait déjà pas de susciter la controverse en soi. Mais la suite n'a fait qu'amplifier la dynamique dans des dimensions colossales. Cela commence par le clip de la chanson, réalisé par la cinéaste Mary Lambert, déjà aux commandes du clip de "Borderline" et qui signe par la suite les clips d'autres classiques de la chanteuse comme "Material Girl", "La Isla Bonita" ou "Like A Prayer". Pour le tourner, la chanteuse et l'équipe s'envolent pour Venise où la chanteuse s'amuse à parader sur les gondoles et le long de la place Saint-Marc dans des positions lascives et une tenue bardée de symboles catholiques. Mais ce n'est rien comparé à ce qui constitue la naissance du personnage sulfureux de Madonna qui la catapultera au sommet de la pop mondiale : la cérémonie des MTV Music Awards 1984. Introduite sur scène par l'acteur des "Blues Brothers", Dan Aykroyd, la chanteuse fait scandale dans sa robe de mariée ultra-sexy ornée d'une ceinture "Boy Toy" et de porte-jarretelles apparents. Les images de sa performance scénique choquent l'Amérique puritaine des années Reagan, mais elles font le tour du monde. Un phénomène pop est né et, encore aujourd'hui, l'image de Madonna en robe de mariée reste l'une des plus célèbres de toute la décennie musicale des années 80.

Un phénomène de société

Le succès ne se fait pas attendre : Madonna écoule avec ce seul titre plus de 20 millions d'albums et accède pour la première au sommet des charts non seulement aux États-Unis, mais aussi dans plusieurs autres pays comme l'Australie ou le Japon (elle atteint la huitième place en France). La chanteuse devient un phénomène de société et l'inspiration d'une génération entière d'adolescentes qui voient en elles un modèle d'émancipation dans une société encore extrêmement conservatrice. Pendant que les associations catholiques tentent en vain de faire interdire le titre, Madonna devient une icône féministe, symbole de la femme libérée assumant sa sexualité et ses désirs. La critique musicale, elle, salue le morceau et la consacre comme une date-clé de la pop culture : en 1990, le magazine Rolling Stone la nomme parmi les "100 chansons qui ont façonné le rock'n'roll" ; dix ans plus tard, elle est élue en quatrième position dans la liste des cent plus grandes chansons pop de l'histoire. La chanson apparaît sur les bandes-son de "Reservoir Dogs", "Bridget Jones" et connaît un autre moment de gloire controversé vingt ans après sa sortie. C'est en effet en la chantant sur scène en medley avec "Hollywood" aux MTV Awards en 2003 que Madonna offre à son public une autre séquence culte : son baiser langoureux avec Britney Spears et Christina Aguilera. Provoc' un jour, provoc' toujours !

Redécouvrez le clip de "Like A Virgin" :