Le -
modifié le -

Madonna : ses 10 plus grands titres

De « Like a Virgin » à « Music », découvrez quels sont les plus grands succès de Madonna.

Madonna © Getty images

« Like a Virgin » (1984)

Madonna connaît son premier grand succès en 1984, avec « Like a Virgin », issu de son second album du même nom. Avec cette chanson qui fait polémique à cause de ses paroles équivoques, elle obtient le premier numéro 1 de sa carrière dans le Billboard Hot 100 aux États-Unis. En Europe, le titre cartonne aussi. Il atteint les top 10 de plusieurs pays, dont la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Italie ou encore les Pays-Bas. La destinée de la chanteuse est lancée et elle va cumuler les records.

« Material Girl » (1985)

Madonna propose « Material Girl » le 30 janvier 1985, en tant que deuxième extrait de son CD « Like a Virgin » (1984). Cette chanson confirme son statut d’icône de la pop music. Madonna est désormais une star. Le morceau arrive 2e au Billboard Hot 100 aux États-Unis et atteint le top 5 des charts au Japon, Royaume-Uni ou encore, en Australie.

« Into the Groove » (1985)

Madonna livre le succès de l’été avec « Into the Groove », dans les bacs le 23 juillet 1985. Le troisième single du disque « Like a Virgin » (1984) est une invitation à danser, où les batteries, percussions et autres congas électrisent les corps. La chanson est issue de la bande-originale du film « Recherche Susan désespérément » (1985), dans lequel l’artiste tient l’un des rôles principaux.

« La Isla Bonita » (1987)

Madonna conclut la promotion de son troisième disque studio, « True Blue » (1986), avec le morceau « La Isla Bonita » (1987). Pour la première fois de sa carrière, la superstar utilise des sonorités espagnoles dans l’une de ses chansons. Pari réussi : « La Isla Bonita » (1987) devient numéro 1 des hit-parades français et anglais, et 4e du Billboard Hot 100 aux États-Unis.

« Vogue » (1990)

Madonna, qui est devenue la reine de la pop, rend hommage en 1990 au voguing, une danse phare des clubs gay new-yorkais, dans son titre « Vogue », issu de l’album « I’m Breathless » (1990). Le titre est numéro 1 au Billboard Hot 100 aux États-Unis, mais aussi en France, au Royaume-Uni, au Brésil ou au Canada : 8,5 millions de copies du single s’arrachent à travers le monde ! « Vogue » (1990) est porté par un clip en noir et blanc stylisé, signé par le réalisateur américain David Fincher, l’un des plus spectaculaires de la Madone.

« Secret » (1994)

Madonna livre avec « Secret » (1994), paru sur l’opus « Bedtime Stories », la même année, l’une de ses plus belles ballades à la guitare. La chanson est écrite et composée par Madonna, Dallas Austin et Shep Pettibone. Troisième du Billboard Hot 100 aux États-Unis, « Secret » (1994) se positionne dans le top 5 en France. Celle qui n’avait que 35 $ en poche à ses débutstente une nouvelle fois un virage dans sa carrière, en se tournant vers des sonorités pop et R&B.

« Frozen » (1998)

Madonna revient en 1998 avec son septième opus studio, « Ray of Light », dont « Frozen » est le premier single. La chanson évoque sa rupture avec le père de sa fille Lourdes, Carlos Leon. Coécrit avec Patrick Leonard, ce morceau est produit par William Orbit. La Material Girl se renouvelle et se tourne vers des sons plus électro. « Frozen » (1998) séduit le public : le titre arrive en deuxième place du Billboard Hot 100 américain.

« Music » (2000)

Madonna poursuit sa lancée dans l’univers électronique en faisant appel cette fois au DJ et producteur français Mirwais. Avec « Music » (2000), issu du CD du même nom, elle dévoile l’un des titres les plus dansants de sa discographie, à l’esprit « French Touch » électro irrésistible. « Music » reste quatre semaines en tête du Billboard Hot 100 US. Il est aussi numéro 1 en Israël, Argentine, au Brésil ou au Royaume-Uni. En France, il se classe dans le top 10.

« American Life » (2003)

Madonna s’associe une nouvelle fois à Mirwais, en 2003, pour la sortie de son neuvième opus intitulé « American Life ». Elle choisit comme deuxième single la chanson du même nom, qui est une critique de la société américaine et notamment de « l’American dream ». Succès assuré, le morceau est numéro 1 aux États-Unis, au Portugal ou encore au Danemark.

« Hung Up » (2005)

Madonna semble rajeunir d’année en année. Pour célébrer la sortie de son 10e album studio, « Confessions on a Dance Floor » (2005), la diva mise sur des sonorités disco, électro, pop et dance. « Hung Up », le 1er single de l’opus, rend d’ailleurs hommage à l’un des plus grands groupes disco au monde, Abba. La chanson contient en effet un sample du célèbre morceau « Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight) » (1979), interprété par le quatuor. En France, l’artiste est troisième des charts.