Le -
modifié le -

Marc Lavoine : de chanteur à acteur

Avec ses «yeux revolver», Marc Lavoine a envoûté le monde du cinéma et de la chanson, passant d’un rôle à l’autre avec aisance et subtilité. Focus sur sa carrière de comédien.

Marc Lavoine © Getty

Marc Lavoine : ses débuts d’acteur

Le chanteur débute sa carrière d’acteur sur le petit écran, dans la série « Pause-café » en 1981. Il y incarne le personnage d’Alain dans la saison 1. Il faut attendre 1984 et le long métrage d’Alain Jessua, «Frankenstein 90», pour que Marc Lavoine apparaisse pour la première fois sur grand écran.

Marc Lavoine : la rencontre avec de grands réalisateurs

1994 marque un tournant dans la carrière de comédien de l’artiste. Il joue dans « L’Enfer » de Claude Chabrol et interprète le rôle d’un officier phalangiste, dans le but de changer son image de séducteur de la chanson française. Pari réussi, d’autres grands réalisateurs font faire appel à lui : Elie Chouraqui pour « Les menteurs » en 1996, puis « Celle que j’aime » en 2009, Yvan Attal dans « Ma femme est une actrice » en 2001, ou encore, Pierre Jolivet dans « Mains armées » en 2017, pour ne citer que quelques-uns d’entre eux.

Quand Marc Lavoine prête sa voix au cinéma

Marc Lavoine, connu pour sa voix grave et suave, a réalisé plusieurs doublages tout au long de son parcours. Le premier avec le réalisateur français Luc Besson qui pense à lui pour doubler Darkos, l’un des méchants dans le film d’animation « Arthur et les Minimoys », en 2006. Il participera d’ailleurs aux deux suites du film, en 2009 et 2010, « Arthur et la Vengeance de Maltarzard » et « Arthur et la Guerre des deux mondes ». En 2008, Marc Lavoine prête sa voix à Tai Lung, un personnage du film d’animation « Kung Fu Panda » de Marc Osborne et John Stevenson. Enfin, en 2013, il est le père de Jean dans « Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill » de Marc Boréal et Thibaut Chatel.

Marc Lavoine : le succès du « Cœur des hommes »

En 2003, l’interprète de « Reviens mon amour » (2009) rejoint le casting du film « Le cœur des hommes », de Marc Esposito. Aux côtés de Bernard Campan, Gérard Darmon et Jean-Pierre Darroussin, Marc Lavoine crève l’écran. Le film est un succès, totalisant plus d’1,5 million entrées en France (chiffres Lumière). Il dépeint le quotidien d’une bande de copains, avec ses hauts et ses bas. La comédie plaît tellement que deux suites sont réalisées : « Le cœur des hommes 2 » en 2007, puis « Le cœur des hommes 3 » en 2013.

Marc Lavoine : l’acteur de théâtre

En 2015, Marc Lavoine dévoile ses talents d’acteur au théâtre, sur la scène de La Pépinière-Théâtre, à Paris, pour la pièce « Le Poisson belge » de Léonore Confino, mise en scène par Catherine Schaub. Dans ce conte fantastique qui aborde l’enfance, la famille et l’identité, le chanteur joue aux côtés de Géraldine Martineau.