Rema, juin 2022 à Paris ©Chérie FM

Rema

Décédé(e) le : 01/05/2000

Nom de naissance : Divine Ikubor

Pays de naissance : Nigéria

Biographie Rema

Un début de parcours difficile

Né dans le sud du Nigéria, à Benin City, le 1er mai 2000, sous le patronyme de Divine Ikubor, Rema voit le jour dans une famille peu épargnée par les difficultés de la vie. À 8 ans, il est une première fois confronté au drame de la mort avec le décès de son père. L’année suivante, le pré-adolescent perd son grand frère et se voit contraint de prendre le chemin du travail plutôt que celui de l’école pour aider sa mère à subvenir aux besoins de la famille. Au sein d’une famille chrétienne très pratiquante, Rema trouve dans la religion la force et le courage de poursuivre sa destinée. C’est aussi à l’église qu’il trouve sa voie en participant à la chorale gospel de sa paroisse, comme ont pu le faire d’autres artistes avant lui.

 

L’écriture comme premier talent

Tout juste entré dans l’adolescence, Rema débute l’écriture de ses premiers textes. En 2015, il se lance officiellement dans une carrière musicale et multiplie les initiatives pour tenter de se faire connaître. Comme beaucoup de jeunes artistes en devenir, Rema profite de l’essor des réseaux sociaux pour accroître sa visibilité. Sur le Web, il enchaîne les performances vocales jusqu’à être repéré par un label. Pris en main par Oliver El-Khatib, le manager de Drake, Rema passe très rapidement du statut de néophyte à celui de révélation musicale. En 2019, il commercialise un premier EP intitulé "Rema" ainsi que les singles "Iron Man" et "Dumebi".

 

Les premiers succès

Avec ces deux singles, Rema accède à la notoriété sur la scène afrobeat au Nigéria, mais aussi sur une bonne partie du continent africain. Avec plus de 20 millions de streams sur Spotify, la chanson "Dumebi" lui permet de s’affranchir des frontières africaines pour tenter de conquérir le monde. Grâce à ce titre, Rema se bâtit aussi une communauté de fans à travers le monde, dont un en particulier, qui va œuvrer pour accélérer encore son ascension.

 

Le succès international

En 2019, Rema franchit enfin cette frontière vers l’international. Au cours de l’été, l’ancien président des États-Unis, Barack Obama, dévoile la présence du chanteur nigérian sur sa playlist avec le titre "Iron Man". Dès lors, tout s’enchaîne pour le jeune artiste. Invité à intégrer un programme de jeunes talents prometteurs diffusé sur YouTube, Rema enregistre rapidement un deuxième EP, "Bad Commando". Avec les singles de ce nouveau projet, le Nigérian confirme son statut de prodige de l’afrobeat et de la trap.

 

En route vers le premier album

Porté par le succès de ses singles et par sa nouvelle notoriété internationale, Rema s’applique à enregistrer son premier album studio. Au printemps 2022, le chanteur dévoile son premier album intitulé "Rave & Roses". Pour assurer la promotion de cet opus, celui qui figure alors au catalogue d’artistes du label Universal choisit de mettre en avant la chanson "Divine". Le titre fait évidemment référence à son véritable prénom, donné par sa mère après une grossesse difficile et les doutes quant à son état de santé juste avant l’accouchement. 22 ans plus tard, Rema n’a pas oublié l’origine de son patronyme. À noter : l’album comporte de nombreuses collaborations, notamment avec la chanteuse française Yseult, interprète de "Corps", ainsi qu’avec le rappeur américain Chris Brown.

 

Le spécialiste de l’afrorave

C’est l’artiste lui-même qui le définit. À travers un mélange de sonorités africaines et des notes de pop, de R&B et de rap, Rema propose un nouveau genre musical : l’afrorave. Sur son premier album, les chansons langoureuses mettent en évidence ce genre musical, qui laisse aussi une place importante à la magnifique voix du chanteur. C’est le cas notamment du single "Calm Down", autre titre tiré de l’album "Rave & Roses" et véritable "coup de cœur" pour de nombreux spécialistes. En quelques semaines seulement, "Calm Down" s’invite en haut des classements dévoilés par les différentes plateformes comme Shazam, Spotify ou Deezer, sans compter les 40 millions de vues sur YouTube en deux mois seulement. Dans "Calm Down", Rema aborde la question de l’amour et des relations sentimentales. S’il a habitué ses fans à des mélodies et des textes sensuels, le chanteur est aussi capable de livrer des titres plus sombres. C’est par exemple le cas avec "Fame", sorti en 2020, une chanson qui évoque les changements causés par le succès dans la vie quotidienne du chanteur.

Albums