Le -
modifié le -

Stromae : 5 choses que vous ignorez - peut-être - sur l’artiste

5 choses à découvrir sur le phénomène Stromae !

Son nom se prononce « Stromaï »

Stromae tire son pseudonyme du verlan « maestro ». Il choisit son nom au début des années 2000, alors qu’il se lance dans une carrière dans le rap. L’erreur commune est de prononcer son nom « Stromaé » mais son nom se prononce « Stromaï », à la Belge !

Stromae est batteur

L’interprète de « Formidable » s’est formé très jeune à la musique. Il découvre en premier lieu la batterie et les percussions, qui deviendront ses instruments de prédilections. C’est d’ailleurs l’art du « beatmaking », la production d’instrumentaux, qui fait aussi sa renommée.

Stromae a conquis les États-Unis

Stromae a trouvé la faveur des plus grandes stars internationales. Black Eyed Peas, Major Lazer, Madonna… L’artiste a réussi à conquérir les États-Unis et les stars se l’arrachent. En 2015, il a d’ailleurs participé au festival Coachella en Californie, l’un des plus grands festivals au monde. Stromae a ainsi partagé l’affiche avec Drake, AC DC, Action Branson…

Son frère est son plus grand soutien

Stromae est l’avant dernier d’une fratrie de cinq enfants. Il entretient d’ailleurs une grande complicité avec son petit frère, Luc. Celui ci accompagne sa carrière depuis ses débuts. Ils collaborent notamment ensemble sur le label « Mosaert » et la marque de vêtements créés par l’artiste.

Stromae est aussi réalisateur

L’artiste attache une très grande importance au visuel. Après avoir entièrement créé l’univers de ses albums « Cheese » et « Racine carrée », Stromae se lance dans la réalisation pour d’autres artistes en 2016. Il est aux commandes du clip « Coward » de Yael Naïm. Le belge a également travaillé avec Major Lazer et réalisé le clip officiel de la campagne « Paris 2024 » pour les Jeux Olympiques !