Albums The Weeknd - Toute sa discographie

Nouveau phénomène du R&B mondial, le chanteur canadien se sera imposé comme l'une des révélations des années 2010, en seulement trois albums.

Le protégé de Drake

De son vrai nom Abel Tesfaye, le jeune The Weeknd grandit en admirant la musique de ses idoles Michael Jackson et Prince. Repéré par son compatriote canadien Drake, il se fait connaître en 2011 avec sa première mixtape "House of Balloons", suivie de deux autres la même année, "Thursday" et "Echoes of Silence". Ces mixtapes laissent découvrir le style du chanteur, souvent qualifié de "R&B alternatif", qui lui vaut les premiers éloges de la presse spécialisée. Elles pavent la route de son premier album, "Kiss Land", qui sort fin 2013 et sur lequel apparaît Drake le temps d'un duo. L'album s'écoule à 300 000 exemplaires aux États-Unis, où son nom commence à se faire connaître.

La recette du succès

Ce succès sera confirmé en 2015 avec son deuxième album, "Beauty behind the Madness". De cet album se dégagent deux tubes, qui deviennent ses deux premiers singles à atteindre le sommet des ventes : "The Hills" et "Can't Feel My Face". Il signe également dessus le morceau "Earned It" qui se retrouve sur la bande-son du film phénomène "Cinquante nuances de Grey", et lui vaudra une nomination à l'Oscar de la meilleure chanson. L'album marque son entrée dans la cour des grands, "Beauty behind the Madness" se hissant parmi les dix meilleures ventes de l'année sur le continent américain avec plus d'un million et demi d'exemplaires. À peine un an plus tard, son troisième album "Starboy" renouvellera la recette du succès grâce à ses collaborations de prestige (Daft Punk, Lana del Rey, Kendrick Lamar), et des titres comme "I Feel It Coming" ou "Reminder".