Le -
modifié le -

Beyoncé : retour sur son parcours incroyable avec les Destiny's Child

Avant d'être la superstar qu'on connaît aujourd'hui, Beyoncé a été membre des Destiny's Child. Avec ses amies d'enfance, elle a connu le parcours rêvé de toutes les jeunes chanteuses.

Beyoncé : retour sur son parcours incroyable avec les Destiny's Child

La recherche d'une identité

Tout commence en 1990 lors d'une audition, quand la jeune Beyoncé Knowles rencontre la chanteuse de rap LaTavia Roberson. Elles forment avec quatre autres chanteuses, dont Kelly Rowland, qui vit alors chez les parents de Beyoncé, le groupe de rap Girl's Tyme. Le groupe participe à des concours, mais n'arrive pas à percer. Mathew Knowles, le père de Beyoncé, décide alors de prendre en main la carrière du groupe dont il voit le potentiel. Avec un son R'n'B et des chorégraphies étudiées, le groupe réduit à quatre chanteuses teste ses performances dans le salon de coiffure de Tina Knowles, la mère de Beyoncé. Celle-ci dessine également les costumes de scène des filles qui commencent à faire des premières parties de groupes comme SWV. Après avoir essayé les noms Something Fresh ou The Doll, c'est en 1996 que le nom Destiny's Child est finalement adopté. Il est tiré du livre d'Isaïe et portera chance aux jeunes chanteuses. En 1997, Columbia Records signe un contrat avec le groupe et sort leur premier single "No, No, No".

Jusqu'à l'album de la révélation

Quand leur premier album éponyme sort début 1998, les Destiny's Child sont quatre : Beyoncé Knowles, Kelly Rowland, LaTavia Roberson et LeToya Luckett. Le premier single se vend à un million d'exemplaires et est récompensé aux Soul Awards. Les singles suivants ne connaissent pas autant de succès et ne permettent pas à l'album de percer autant qu'elles l'auraient souhaité. Les artistes n'attendent pas pour enregistrer un nouvel album et travaillent avec une nouvelle équipe de producteurs. L'album "The Writing's On The Wall" sorti en 1999 devient celui de la révélation, notamment grâce au titre "Say My Name" qui a un retentissement mondial. L'album se vend à 8 millions d'exemplaires, le phénomène Destiny's Child est lancé. En interne, quelques tensions se font sentir, et LaTavia Roberson et LeToya Luckett quittent le groupe. Ce sont Michelle Williams et Farrah Franklin qui les remplacent. Cette dernière ne reste finalement que quelques mois et le groupe continue sa route à trois.

Un phénomène de la pop culture

Les mouvements au sein du groupe ne perturbent en rien son succès. Les singles se suivent et atteignent tous les sommets des classements des ventes. Le groupe enregistre le titre "Independant Woman Part I" pour le film "Charlie et ses drôles de dames", la chanson fait le tour du monde. Les chanteuses enchaînent en 2000 avec la sortie de l'album "Survivor" qui contient les titres "Independant Woman Part II", "Survivor" et "Bootylicious". Il est certifié quadruple disque de platine aux États-Unis et reste comme l'album le plus emblématique du groupe. Après ce succès phénoménal, les chanteuses décident de faire une pause pour se consacrer à des projets personnels. Elles font en sorte de sortir leurs albums solos avec un décalage afin de ne pas être en concurrence les unes avec les autres. Beyoncé est la dernière à sortir son album et est celle qui connaît la carrière la plus impressionnante. Depuis, le groupe se reforme à certaines occasions pour le plaisir des fans partout dans le monde.