Biographie Freya Ridings

Révélée en 2017 avec le single "Lost Whithout You", Freya Ridings n’a eu besoin que d’un seul album pour conquérir le monde avec sa musique.

Les débuts en Angleterre

Freya Ridings naît le 19 avril 1994 à Londres en Angleterre. Élevée par sa mère et par son père acteur et musicien, Freya Ridings s’initie très tôt à la musique, et plus particulièrement à l’apprentissage de la guitare. À 4 ans, ses géniteurs lui font découvrir James Taylor lors d’une représentation au Royal Albert Hall dans la capitale anglaise. À neuf ans, la Britannique sait déjà qu’elle est faite pour vivre une carrière musicale. Faisant fi de ses problèmes de dyslexie, elle décide d’écrire elle-même ses premières chansons au piano en se fiant à son oreille musicale. Quand, dans la cour de récréation, elle se lance dans des vocalises qui surprennent l’une de ses camarades, Freya Ridings n’a plus aucun doute sur le fait qu’elle veut devenir chanteuse.

L’écriture comme moyen d’expression et d’évasion

Enfant, Freya Ridings n’est pas de ces petites filles qui comptent des dizaines d’amies à l’école et en dehors du milieu scolaire. Souvent seule, la Britannique trouve dans la musique un moyen de s’évader, un peu comme si la musique était devenue son havre de paix. Dans la même logique, Freya Ridings s’inspire de ses expériences délicates à l’école pour écrire ses premiers textes. Comme un cercle vicieux, le fait de composer des chansons sur la solitude n’a pas vraiment aidé Freya Ridings à devenir plus populaire aux yeux de ses camarades.

Un premier hit

Le 5 mai 2017, Freya Ridings commercialise un premier single intitulé "Blackout", puis un second quelques semaines plus tard, "Maps". Il faut toutefois attendre quelques mois de plus pour que le nom de Freya Ridings soit associé à un succès commercial. Avec la chanson "Lost Without You", la chanteuse passe de l’anonymat au statut de révélation pop britannique. Deux ans après sa commercialisation, le single a déjà été vendu à plus de 600 000 exemplaires rien qu’au Royaume-Uni.

Une chanson utilisée à la télévision

Avec "Lost Without You", Freya Ridings fait son entrée dans le cercle des artistes qui ont vu leurs chansons reprises à la télévision et/ou au cinéma (on pense entre autres à Ed Sheeran ou bien à Sia). Ainsi, les téléspectateurs de la série "Power" et de la série "Grey’s Anatomy" ont pu découvrir les chansons de Freya Ridings en regardant un épisode de leur série préférée. Nul doute qu’avec la sortie de son premier album, Freya Ridings devrait à nouveau faire entendre sa voix dans les séries télévisées et/ou dans les bandes originales de films.

Elle refuse d’être formatée

Pour faire le buzz sur la Toile, pour booster leur notoriété ou pour répondre aux attentes de l’industrie musicale, de nombreuses chanteuses décident de se créer un personnage exubérant. Freya Ridings, elle, est à l’opposé de tout ça. Malgré des demandes répétées, la Britannique a toujours refusé de modifier son nom de scène (il s’agit de son vrai patronyme) ou de changer d’apparence physique. Grâce au soutien de son entourage familial, Freya Ridings a eu la force de rester telle qu’elle est. Elle a su ne pas succomber aux appels du formatage de l’industrie musicale sans compromettre ses chances de connaître le succès.

Un premier album

Confortée dans son choix de vivre de la musique, Freya Ridings enregistre et commercialise en 2019 un premier album, sobrement intitulé "Freya Ridings". Celle que l’on compare très souvent à la chanteuse Adele (verra-t-on un jour "Lost Whitout You" parmi les plus belles reprises d’Adele ?) collabore alors avec de grands producteurs pour donner naissance à ce premier opus. Dans la peau de "l’artiste à suivre", Freya Ridings parvient à répondre aux attentes de ses nouveaux fans. Avec "Castles", coup de cœur du Club Chérie, la Britannique dévoile une ballade pop qui n’a rien à envier aux titres du même genre enregistrés par de grands artistes internationaux. Sur le même album, Freya Ridings démontre qu’elle est à la fois capable de faire passer des émotions avec une simple chanson piano-voix ("You Mean The World To Me") et de livrer des titres plus festifs. Toujours dans cet album, Freya Ridings dévoile plusieurs facettes de sa personnalité. Elle reste très inspirée par ses expériences personnelles et présente souvent son album comme un retour du côté obscur.

Une première tournée

Rançon ou conséquence du succès, Freya Ridings est invitée à promouvoir son album éponyme à travers une série de concerts. Parfois un peu effrayée par la pression médiatique qui entoure les artistes, la chanteuse britannique peut compter sur le soutien de ses proches pour garder les pieds sur terre. Dans une interview, Freya Ridings confesse même tenir un journal intime dans lequel elle retranscrit chaque soir ses expériences. L’objectif : rester bien ancrée dans la réalité et prendre conscience qu’elle est en train de vivre un rêve éveillé.

Actualités

Vidéos

Albums