Le -
modifié le -

Mika : ses 5 chansons qui ont compté

Le chanteur aux origines libanaise et britannique apporte un brin de fraîcheur acidulée à la pop internationale grâce à des titres comme «Relax Take It Easy» ou «Good Guys». Focus sur les 5 meilleurs.

Mika © Getty
« Relax, Take It Easy » (2006)

C’est à 23 ans que Mika enregistre son premier single, «Relax Take It Easy». La première version dure sept minutes et sort en Angleterre en 2006. Aujourd’hui encore, personne n’a oublié son refrain entêtant et la voix particulièrement aiguë du chanteur, qui avait surpris mais immédiatement séduit le public.
« Grace Kelly » (2007)

Si Relax, Take It Easy» a fait éclore Mika, c’est «Grace Kelly» qui fait exploser le chanteur. Le morceau, deuxième extrait de son premier album «Life in Cartoon Motion», se classe numéro 1 au Royaume-Uni et second en France. En dépit de son titre, la chanson n’évoque pas la vie de la princesse de Monaco, mais plutôt le stress que peut occasionner le regard des autres, et les efforts auxquels nous sommes prêts à consentir pour plaire, quitte à se trahir soi-même.
« Love Today » (2007)

Troisième single de son album «Life in Cartoon Motion», la chanson est un carton et sera nominée en tant que «Meilleure Chanson Dance» pour la 50e cérémonie des Grammy Awards 2008. Dans le clip, Mika chante avec ses musiciens devant un écran qui retransmet des images psychédéliques. Grâce à ses titres efficaces, l’album de Mika sera le disque le plus vendu de l’année 2007en France.
« Elle me dit » (2011)

Mika écrit et chante en français pour la première fois. En choisissant la langue de Molière, le chanteur affirme son lien particulier avec le public français, qui le lui rend bien, puisque le single se place très vite en première position des charts. Dans le clip, on peut voir l'actrice Fanny Ardant espiègle, qui se balance en rythme sur la musique du pétillant jeune homme.
« Good Guys » (2015)

Mika rend ici hommage à Rufus Wainwright, James Dean et d’autres personnalités gays qui l’ont inspiré jusqu’à aujourd’hui. En citant nommément certaines de ses idoles, Mika remercie ces personnalités et artistes gays dont le courage et le talent l’ont aidé à être ce qu’il est aujourd’hui sans avoir à se cacher.