Le -
modifié le -

Mika : Ses passages live les plus flamboyants

À l'image de sa musique pop et de son univers coloré, Mika est un adepte des performances mémorables, intimistes et explosives.

Mika : Ses passages live les plus flamboyants © ©Photoshot / Getty Images

Medley au piano – Taratata 2007

Nous sommes en février 2007 et Mika vient à peine de sortir son premier album, "Life in Cartoon Motion", celui qui le révélera aux oreilles du monde entier et fera notamment de lui une star en France. Nagui est parmi les premiers à sentir le talent immense du jeune homme qui, à l'époque, n'a que 24 ans. L'animateur l'invite à faire sa première télévision française sur le plateau de Taratata. Pour permettre au public de découvrir aussi bien l'artiste que son parcours hors normes (et les failles de sa jeunesse passée entre le Liban, Paris et Londres), l'animateur l'invite à se prêter à son exercice préféré : l'interview au piano, où les questions sont entrecoupées de quelques passages musicaux. Un peu timide à l'écran, le chanteur va cependant fissurer un peu la chrysalide et dévoiler toute la mesure de son talent, oscillant entre le français et l'anglais, pour reprendre seul au piano les chansons qui ont bercé ses premières années : "Les Champs-Élysées" de Joe Dassin, "Kiss" de Prince et bien sûr "Killer Queen" de son idole Freddie Mercury.

Glastonbury 2007

À peine quelques semaines plus tard, l'album s'avère un carton mondial en se vendant à près de huit millions d'exemplaires, particulièrement en France où il dépasse les 1,2 million de ventes. Mika se retrouve propulsé sur les scènes du monde entier, y compris les plus prestigieuses. Au mois de juin 2007, il enflamme même la scène de l'un des plus célèbres festivals rock de la planète, le festival de Glastonbury. Programmé aux côtés de légendes comme The Who, Adele ou Arcade Fire, Mika enflamme les dizaines de milliers de spectateurs réunis dans la petite ville anglaise rendue célèbre par les légendes arthuriennes avec les tubes de son premier album "(Relax) Take It Easy" et surtout "Love Today", où il enchaîne les prouesses vocales et physiques pendant plus de sept minutes.

Medley dans les rues de Milan – X-Factor 2015

À l'aise sur les plus grandes scènes du monde, Mika sait aussi se faire plus intimiste et exceller dans des contextes plus minimalistes, mais pas moins magnifiques. Lorsqu'il choisit de traverser les Alpes pour prendre part au jury de l'édition 2015 de la version italienne du télé-crochet X-Factor, il offre aux téléspectateurs transalpins un petit cadeau de bienvenue. Pour l'occasion, il décide sous les yeux surpris des badauds de poser son piano en plein cœur des rues de Milan pour se lancer dans un medley improvisé. Reprenant coup sur coup "Grace Kelly" et "Happy Ending", il se met instantanément les Milanais dans la poche pour un live improvisé comme on en voit rarement.

Sinfonia Pop 2016

Décidément inspiré par l'air italien, Mika s'est aussi offert en 2016 un petit plaisir à la hauteur de sa polyvalence vocale. Ce petit plaisir, c'est "Sinfonia Pop", un album live dans lequel le chanteur reprend les morceaux de son album "No Place in Heaven", mais aussi certains de ses classiques dans le prestigieux cadre du Théâtre Social en bordure du lac de Côme. Accompagné de 16 choristes et 65 musiciens de l'orchestre symphonique Affins Consort, Mika se laisse aller à allier le prestige de la musique classique et les prouesses musicales de ses morceaux. Et à l'image de "Grace Kelly", le résultat est assez majestueux.