Albums Sting - Toute sa discographie

Que ce soit au sein du groupe Police ou en solo, Sting aimante son public et attire vers lui tous les regards. Présentation d’un chanteur hors norme.

L’aventure solo dès le milieu des années 1980

C’est donc en 1985 que Sting sort "The Dream of the Blue Turtles", son premier album en tant que chanteur solo, après avoir connu la gloire au sein du groupe The Police. L’album cartonne dès sa sortie en bacs, grâce notamment au titre "Russians", et lance ce qui deviendra l’une des plus spectaculaires carrières solo de la chanson. La suite sera faite de succès en tous genres grâce aux albums "Nothing Like the Sun", dont est extrait "English Man in New York", "The Soul Cages", "Ten Summoner’s Tales", porté par le cultissime "It’s Probably Me", "Mercury Falling" ou encore "Brand New Day".

Des tubes, des tubes et encore des tubes

Les années 2000 et 2010 sont dans la même veine que les décennies précédentes, et Sting enchaîne les albums et les succès. "Sacred Love", "Songs from the Labyrinth", "If on a Winter’s Life", "The Last Ship", "57th & 9th" ou encore "44/876" viennent compléter la discographie déjà riche de l’artiste. En 2019, sort "My Songs", le 14e album studio de Sting. Il y revisite ses plus grands succès issus de sa carrière solo mais aussi au sein du groupe The Police. Sans surprise, l’opus rencontre un important succès dans de nombreux pays. Sting collabore ensuite avec le rappeur français Maître Gims sur le titre "Reste", avant de se produire l’année suivante au célèbre Caesar Palace de Las Vegas.