Le -
modifié le -

"Vole" : L'histoire de la reprise de Céline Dion par Marina Kaye

Adepte des tubes en langue anglaise, Marina Kaye a choisi pour débuter, dans la langue de Molière, le très émouvant morceau de Céline Dion : "Vole". Retour sur l'origine d'une reprise très émouvante.

"Vole" : L'histoire de la reprise de Céline Dion par Marina Kaye

Un premier tube en français : "Vole" de Céline Dion

Depuis 2015 et la sortie de son premier album intitulé "Fearless", Marina Kaye fait partie des artistes phares de la chanson française actuelle. Repérée pour ses interprétations en anglais, dont de nombreuses reprises de stars anglo-saxonnes telles que "Firework" de Katy Perry, "Call Me Maybe" de Carly Rae Jepsen ou encore "Rolling in the Deep" d’Adele, ce n'est qu'en 2017, que la jeune interprète célèbre son premier titre dans la langue de Molière : une reprise sublime de la chanson "Vole" de Céline Dion.

Un hommage bouleversant d'une nièce à sa tante

Paru en 1995 sur l'album "D'eux", "Vole" est écrite et composée par Jean-Jacques Goldman pour son amie et chanteuse canadienne. Sur des sonorités tristes et émouvantes, le titre rend un vibrant hommage à la nièce de Céline Dion, Karine, décédée de la mucoviscidose. Plus de vingt ans après la sortie du titre, c'est au tour de Marina Kaye de rendre hommage à sa tante nommée également Karine et décédée de la mucoviscidose, lors d'une émission en l'honneur de Grégory Lemarchal, emporté lui aussi par la maladie.