Le -
modifié le -

Jain : comment son parcours personnel a influencé sa musique ?

Née à Toulouse dans les années 1990 et révélée par sa chanson "Come", la chanteuse Jain parcourt le monde depuis sa plus tendre enfance. Quels rôles ont joués ses voyages dans sa création artistique ?

Jain : comment son parcours personnel a influencé sa musique ?

Globe-trotter depuis son plus jeune âge

Auteure-compositrice et interprète polyglotte à succès, Jain voyage depuis qu'elle est toute petite. Née à Toulouse en 1992 d'une mère franco-malgache, celle à qui l'on doit le succès du titre "Come" s'est très tôt retrouvée sur les routes du monde entier. C'est grâce à son père, alors employé pour une grande compagnie de pétrole, que la jeune chanteuse se retrouve sur ces routes riches en diversité. Une diversité dont l'artiste est extrêmement fière et dans laquelle elle puisera sa plus grande inspiration pour ses créations futures.

Des influences musicales rythmées par ses nombreux voyages

On l'aura compris, Jain a beaucoup voyagé. Ainsi, à peine âgée de neuf ans, alors que la jeune fille s'installe à Dubaï avec ses parents, c'est à ce moment précis que son goût et la pratique des percussions et la musique orientale se développent. Touchée par ces divers rythmes et sonorités chaleureuses, trois ans plus tard, lorsque la famille s'installe au Congo-Brazzaville, l'interprète de la chanson "Alright" découvre cette fois-ci l'art des mélodies et des percussions traditionnelles du pays. Enfin, elle passe son baccalauréat à Abu Dhabi, ville à qui elle dédiera le morceau éponyme, tiré de l'album "Souldier". Ainsi, au fil de ses pérégrinations, la chanteuse tire de ses expériences et rencontres un ensemble de rythmes et d'influences musicales qui se traduiront par la suite par la réalisation de nombreuses chansons à succès en France et dans le monde entier.

Des succès multiples tirés de ses propres racines

Personnalité unique et atypique de l'ensemble de la scène musicale française, voire européenne, l'auteure de l'album "Zanaka", qui signifie "enfant" en langue malgache, n'est autre que la somme de toutes ses influences tirées de sa plus tendre enfance et de ses racines. Ainsi, avec un premier album marqué par ce métissage ethnique, Jain affirme sa volonté de puiser dans ses origines et son passé le plus ancien. Un passé riche et multiple, qui lui permettra de créer des chansons connues tels que "Come" ou encore "Makeba" en hommage à la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba, surnommée quelques fois la "Mama Afrika". Véritable hymne de l'été 2015, au rythme envoûtant sinon entêtant, le titre connaît un succès remarquable en France et en Belgique.